La Juventus et le Milan cartonnent

La lutte serrée pour le titre se pousuit puisque les deux prétendants ont gagné en déplacement

La Juventus et le Milan cartonnent
Vicinic ouvre le score pour la Juventus

Pour cette 35ème journée, la Juventus se déplace à Novare tandis que le Milan AC va à Sienne.

Milan plus efficace que convaincant

Face à une équipe de Sienne qui réalise une bonne saison, le Milan ne va guère développer un jeu affriolant mais va savoir se montrer efficace. Sur ses deux seules occasions de la première mi-temps, l’équipe milanaise marque deux buts en trois minutes, Cassano profitant d’un ballon relâché par Brkic sur un centre au ras du sol d’Ibrahimovic (0-1, 26ème), puis Ibrahimovic se jouant d’une défense trop peu pressante pour placer une forte et imparable frappe dans la surface (0-2, 29ème).

Le Milan va gérer tranquillement ce match, guère inquiété par une équipe de Sienne trop respectueuse. Du moins jusqu’à la fin du match où Bogdani réduit le score (1-2, 83ème) faisant passer le frisson de l’inquiétude parmi les supporters du Milan. Nocerino va se charger de calmer cela en marquant un but superbe, récupérant le ballon dans le rond central avant de foncer vers le but, dribbler avec un peu de réussite la défense et crucifier Brkic (1-3, 91ème).

Peu après, sur un contre, Abate lance Cassano qui résiste à toute la défense avant de servir Ibrahimovic qui trompe tranquillement Brkic (1-4, 93ème). Malgré les turbulences internes (éviction de Robinho et Seedorf, Mexès relégué sur le banc…), le Milan AC assure l’essentiel, prendre trois points, à défaut de montrer un jeu convaincant. L’important est de suivre la Juventus.

 Cassano 

La Juventus est sereine

Car la Juventus est toute en confiance. A Novare, qui rejoindra la Série B l’an prochain, la Juventus, sous les yeux de Michel Platini, n’a guère rencontré de difficulté à remporter la victoire. Dominatrice dans le jeu, la Vieille Dame va ouvrir le score par Vucinic qui reprend astucieusement un coup-franc de Pirlo et place le ballon sous la barre de Fontana (0-1, 16ème). La Juventus va poursuivre sa domination mais peiner à aggraver le score malgré plusieurs occasions nettes pour Giaccherini (26ème), Lichtsteiner (19ème), Marchisio (18ème) et Pirlo (29ème). La délivrance vient de Borriello qui marque de la tête sur un centre de Giaccherini (0-2, 40ème).

La seconde mi-temps ne sera qu’une formalité, la Juventus contrôlant sans difficulté une équipe de Novare, volontaire, joueuse, mais par trop limité pour lutter réellement. Lichtsteiner lance parfaitement Vucinic dans la surface qui bute sur Fontana, mais le ballon revient sur Vidal qui marque (0-3, 50ème). Vucinic va clôturer le score peu après, reprenant un ballon repoussé par Fontana (0-4, 64ème). Le match est alors fini même si Elia aurait pu aggraver la marque par trois fois.

A trois journées de la fin, la Juventus garde son avance de trois points et est toujours invaincue. Pourra-t-elle le rester jusqu’au bout de la saison ?