Une juve triplement étoilée?

Ce soir, finale de Coupe d’Italie entre la Juventus et le Napoli. La Vieille Dame peut réaliser le doublé et devenir la première équipe italienne à être invaincue, toutes compétitions confondues, sur une saison. Les Napolitains peuvent remporter leur premier trophée depuis 22 ans.

Une juve triplement étoilée?
Une juve triplement étoilée?

Aucun club italien n'a jamais gagné la Coupe à dix reprises. Avec neuf trophées, comme la Roma, la Juve peut devenir dimanche soir la première équipe à gagner le droit d'arborer une étoile d'argent sur son maillot. Cette distinction inédite rejoindrait sur la tunique du champion invaincu les deux étoiles d'or qui y sont piquées depuis 1958 (10e titre) et 1982 (20e titre). L'Italie est chatouilleuse avec la comptabilité. On se souvient de la polémique après le triomphe de la Vieille Dame en Championnat.

Alors que le club, ses supporters et la presse sportive pro-Juve fêtaient bruyamment un 30e titre synonyme de 3e étoile d'or, les officiels rappelaient fermement que le scandale du Calciopoli a privé les Bianconeri des Scudeti 2005 et 2006 et que leur compteur reste bloqué à vingt-huit Championnats. «Il n'est pas impossible que la Juve contourne la difficulté en brodant trois étoiles sur son logo et non directement sur son maillot», s'amuse Marc Fourmeaux, consultant pour le site calciomercato.

La Vieille Dame s’apprête également à faire ses adieux à l’un de ses symboles: Alessandre Del Piero. L’attaquant italien, aujourd’hui âgé de 37 ans, va en effet vivre son dernier match sous les couleurs piémontaises ce dimanche (21h), avant de raccrocher les crampons et de s’offrir une retraite professionnelle bien méritée. Arrivé au club en 1993, après deux saisons passées en Serie B, à Padova, Del Piero va conclure sa 19e saison sous les couleurs de la Juve, et un palmarès particulièrement bien rempli.

A cette occasion, le club turinois arborera un maillot spécial contre Naples. Il sera cousu d’un écusson sur lequel figureront les dates des premier et dernier match d’Alessandro Del Piero pour la Juventus, soit le 12 septembre 1993 (face à Foggia), et ce 20 mai2012, ainsi que l’inscription "One Love". Alors, pour offrir le plus beau des hommages à son attaquant de légende, le club bianconero ne doit pas passer à côté de sa finale, et lui offrir un dernier trophée. Tout juste sacré champion d’Italie, au terme d’une saison quasi-parfaite puisque ponctuée par un bilan sans la moindre défaite en championnat, le club du Piémont n’a pas perdu non plus le moindre match en "Coppa", et pourrait terminer cet exercice 2011-2012 en tant que seule formation des cinq grands championnats européens à n’avoir pas perdu le moindre match, et la deuxième seulement, avec le Borussia Dortmund, à avoir réussi le doublé Coupe – Championnat. Et pour Alessandro Del Piero, les adieux n’en seraient que plus beaux.