Le Bayern, comme d'habitude

Le Real a encore perdu en déplacement chez le Bayern. Une mauvaise habitude qui place les bavarois en position favorable sans avoir pour autant tué le suspense

Le Bayern, comme d'habitude
Bayern Munich
2
1
Real Madrid
Bayern Munich: Neuer - Lahm, Boateng, Badstuber, Alaba - Gustavo, Kroos, Schweinsteiger (Muller 61ème) - Robben, Gomez, Ribery
Real Madrid: Casillas - Arbeloa, Ramos, Pepe, Coentrao - Alonso, Ozil (Marcelo 69ème), Khedira - Di Maria (Granero 80ème), Benzema (Higuain 84ème), Ronaldo
SCORE: Ribery (1-0, 17ème), Ozil (1-1, 53ème), Gomez (2-1, 90ème)
ARBITRE: Arbitrage de M. Webb - Avertissements pour Badstuber, Robben, Lahm, Coentrao, Alonso, Di Maria, Ramos, Higuain et Marcelo
ÈVÉNEMENTS: Ligue des Champions - Demi-final aller - Allianz Arena à Munich

Ce n’est pas avec la plus grande des confiances que le Real Madrid se déplace à Munich puisque les madrilènes n’ont jamais glané grand-chose dans l’antre du Bayern. L’ambition des bavarois est quant à elle d’autant plus forte que la finale se jouera dans leur stade.

Si Benzema s'est manifesté le premier par une frappe que Neuer détourne d’une belle claquette (7ème) c’est bien le Bayern qui a l’emprise sur le début du match. Une domination concrétisée rapidement par Ribery. S’il simule grossièrement un pénalty à la lutte avec Ramos (16ème), le français profite d’une mauvaise relance de ce dernier sur un corner pour tromper Casillas du point de pénalty (1-0, 17ème).

Si le Real réagit un peu par une frappe de Ronaldo au-dessus (29ème), c’est bien le Bayern qui a les meilleures occasions d’aggraver le score mais Schweinsteiger (27ème) et Gomez (40ème) manquent d’efficacité.

La seconde mi-temps va voir pourtant les madrilènes revenir dans la partie. Ronaldo place une frappe de la gauche que Neuer repousse sur Benzema. Le français centre pour Ronaldo qui remise pour Ozil qui marque à bout portant (1-1, 53ème).

Le Bayern aurait pu accuser le coup mais va s’en remettre plutôt à son serial buteur. Mario Gomez va multiplier les tentatives. Sur un coup-franc lointain, Ramos se rate encore et remet bien malgré lui le ballon au buteur allemand qui, seul au second poteau, frappe au-dessus (72ème). Lahm déborde ensuite pour centrer mais la tête de Gomez manque encore le cadre (73ème).

Un nouveau centre de Lahm trouve aussi Gomez mais, si sa tête est cadrée, elle est captée par Casillas (86ème). Gomez est ensuite trouvé dans la surface. Un tacle de Ramos l’empêche de se mettre en position mais le pénalty n’était pas bien loin (87ème).

La délivrance vient en toute fin de match. Lahm dispose encore de Coentrao et centre une nouvelle fois. Gomez dévie au premier poteau et marque (2-1, 90ème), libérant toute l’Allianz Arena.

La victoire du Bayern est fort logique tant la domination fut bavaroise mais le match retour promet d’être serré car l’écart est faible et le Real a su marquer ce but à l’extérieur si souvent crucial. Et quand on connait les performances du Real à Santiago Bernabeu...