Le Bayern, au bout du suspens

Hier soir à Santiago Bernabeu, le Bayern Munich est allé chercher son ticket pour la finale de la Ligue des Champions, aux tirs aux buts/

Le Bayern, au bout du suspens
Le Bayern, au bout du suspens

Toute la planète attendait un Real Madrid – FC Barcelone en finale. Les amoureux de football devront « se contenter » d’un Chelsea-Bayern Munich. Au courage, Munich tient sa finale.

Mais que se fût difficile. Durant les 20 premières minutes, les hommes de Jupp Heynckes ont été asphyxiés. Madrid attaque tambour battant la rencontre, et ouvre le score dès la 5ème minute. Cristiano Ronaldo transforme un pénalty suite à une main d’Alaba. Le portugais va même doubler la mise quelques minutes plus tard, sur une merveille de passe d’Ozil, meilleur madrilène hier soir. Madrid est irrésistible en ce début de match. Le Bayern est totalement dépassé. Mais ce deuxième but va sonner la révolte bavaroise. C’est d’abord Gomez qui butte sur Casillas. Puis c’est encore Gomez qui s’écroule dans la surface de réparation suite à un contact avec Pepe. Pénalty indiscutable. Robben, ancien madrilène, exécute la sentence et trompe le portier espagnol, pourtant parti du bon côté. Le rythme du match est impressionnant durant la première mi-temps, les deux équipes se rendent coup pour coup. Puis, le calme plat…

Neuer, ce héros.

Le rythme effréné de la rencontre n’aura duré que 45 minutes. Plus pauvre en occasion de but, la seconde période est bien triste. La seule occasion à se mettre sous la dent est à mettre à l’origine de Karim Benzema. Après avoir déposé Badstuber, le français décoche une belle frappe qui oblige Neuer à se détendre. L’alternance de temps forts et de temps faibles de chaque côté fait qu’aucune équipe ne prend l’ascendant sur l’autre. Les madrilènes manquent d’imagination et n’arrivent pas à déstabiliser la défense munichoise, pourtant fébrile. C’est logiquement que les deux équipes arrivent jusqu’aux prolongations. Trente minutes moroses, ou rien ne va se passer. La cruelle séance des tirs aux buts aura eu raison des hommes de José Mourinho. L’imposant gardien du Bayer,  Manuel Neuer, réussi à stopper deux pénaltys avant que Ramos ne catapulte le ballon dans le kop madrilène. Comme un symbole, Schweinsteiger marque le tir au but victorieux.

Les coéquipiers de Franck Ribéry n’ont pas volé leur victoire et disputeront la finale dans leur stade de l’Allianz Arena. Malmenés en début de partie, ils ont su trouver les ressources nécessaires pour revenir dans le match. Désormais, il n’y a plus qu’à aller au bout.