Le Barça s'impose dans la douleur

Match très compliqué pour les hommes de Vilanova face à une équipe du Spartak bien en place et disposant d'atouts offensifs qui ont fait mal à la défense blaugrana. Résumé du match:

Le Barça s'impose dans la douleur
FC Barcelona
3
2
Spartak Moscou
FC Barcelona: Valdés - Alves, Piqué, Mascherano, Adriano - Busquets, Xavi, Cesc - Pedro, Messi et Tello.
Spartak Moscou: Dykan - K. Kombarov, Insaurralde, Suchy, D. Kombarov - Källstrom, Rafael Carioca, McGeady, Romulo, Ari - Emenike.
SCORE: 1-0; Tello min.13 1-1; Alves (csc) min.29 1-2; Romulo min.59 2-2; Messi min.71 3-2; Messi min.80
ARBITRE: Milorad Mazic (SRB)

Le Barça recevait ce soir le Spartak de Moscou, entrainés par Unai Emery, bien connu des hommes du Barça après avoir entrainé Valence pendant quatre ans. Mauvaise nouvelle de la soirée pour Tito; Piqué se blessera dès la douzième minute, venant s'ajouter à la liste des défenseurs catalans indisponibles aux côtés de Carles Puyol et Jordi Alba, et sera remplacé par Alex Song. Malgré une ouverture du score avant le quart d'heure de jeu suite à une excellente frappe de Cristian Tello qui l'envoie dans le petit filet opposé depuis l'extérieur de la surface après avoir éliminé un défenseur, le Barça s'est compliqué la tache jusqu'à perdre le controle du match par moments suite au deuxième but Moscovite. C'est sur une action plutôt anodine que les Russes égaliseront à la 29eme minute; McGeady adresse un centre à priori inoffensif dans la surface catalane, que Song laisse passer alors qu'il était sur la trajectoire du ballon et que Daniel Alves, surpris et en pleine course, va pousser dans le fond de ses filets. 

Les Catalans ne parviendront pas à percer le filet défensif russe, très bien aligné. Emenike et Ari ont particulièrement fait mal à la défense barcelonaise, utilisant leur physique imposant pour conserver le ballon et attirant à chaque fois deux ou trois défenseurs sur eux. Busquets sera l'auteur de la seule et dernière occasion catalane de la première mi-temps après avoir croisé une tête qui passera tout près du poteau droit du gardien sur un corner.

La deuxième mi-temps commence sur la lignée de la première, et le Spartak prendra l'avantage à la 59eme minute via un but du brésilien Romulo. Suite à une superbe ouverture de McGeady, le milieu de terrain brésilien qui arrivait lancé sur le côté droit ne pardonera pas dans son face à face contre Valdes dans la surface. L'entrée d'Alexis Sanchez juste après le but russe donnera un nouvel élan à l'attaque du Barça et apportera la percussion qu'il manquait jusqu'à lors. A la 71eme, Tello, auteur d'un très bon match, s'empare de la balle sur le côté gauche, s'introduit de la surface en éliminant un défenseur, et adresse un caviar depuis la ligne de fond à Messi, plutôt discret ce soir, qui n'a plus qu'à la pousser dans le but russe. Les Barcelonais vont reprendre l'ascendant sur l'adversaire et Messi inscrira son doublé à la 80eme minute. Suite à une série de centre qui n'ont pas trouvé de destinataires dans la surface du Spartak, Alexis Sanchez récupère le ballon sur le côté gauche et adresse un centre juste en face du gardien que Messi réceptionnera de la tête entre deux défenseurs. 

Les joueurs du FC Barcelone iront donc se coucher avec les devoirs bien faits et en étant premiers du groupe suite au 0-0 entre le Celtic et Benfica, mais le score aurait pu être tout autre ce soir au Camp Nou. Piqué souffrirai finalement d'une contusion au pied droit et sera soumis à plus d'examens demain dans la journée afin de déterminer la gravité de sa lésion, mais on parle déjà de trois semaines d'absence. La paire Mascherano-Song pourrait donc rejouer ensemble samedi face à Granada.