L'Espagne en route pour asseoir sa domination européenne

Si le cru 2011/2012 de la Ligue des Champions peut accoucher d'une finale 100% espagnole, c'est aussi le cas de l'Europa League qui a vu Valence, l'Atletico de Madrid, l'Athletic Bilbao, les trois équipes espagnoles encore en course, se qualifier brillamment pour les demi-finales de la compétition. Résumé des matches du soir.

L'Espagne en route pour asseoir sa domination européenne
L'Espagne en route pour asseoir sa domination européenne

Beaucoup se figurent que la liga n'abrite en son sein que deux équipes dignes d'intérêt, à savoir les deux mastodontes catalan et madrilène. Preuve à été faite une nouvelle fois ce soir que la liga rescelle d'autres formations de talent.

Athletic Bilbao - Schalke 04: 2-2 (6-3)

Face à Schalke 04, l'Athletic Bilbao a su conserver son net avantage de deux buts acquis en territoire adverse au match aller. Les Allemands n'ont cependant pas démérité et ont joué leur carte à fond. Mais à chaque fois qu'ils reprenaient espoir en faisant trembler les filets basques,  Los Leones dans leur cathédrale de San Mamés leurs répondaient invariablement de la même manière quelques minutes plus tard. Ainsi si Huntelaar ouvrait le score d'une frappe bien ajustée, Ibai Gomez répliquait juste avant la mi-temps d'une somptueuse frappe enroulée. Puis Raul s'illustrait encore après son doublé du match aller en inscrivant le but du 2-1 avant que Susaeta bien décalé à la limite du hors-jeu n'égalise à nouveau. Un match nul qui permet à l'équipe de Bielsa de continuer sa belle aventure européenne.

Hanovre - Atletico de Madrid: 1-2 (2-4)

De son côté, la tâche n'était pas facile pour l'Atletico de Madrid qui avait encaissé un but à domicile devait à tout prix éviter d'encaisser le premier but de la partie pour ne pas se mettre dans une situation difficile. De fait, la rencontre n'était pas très ouverte et les attaquants colchoneros, Adrian comme Falcao se montraient bien maladroits en première période. Ils se rattrapaient toutefois en seconde mi-temps. Adrian au pressing du relaneur récupérait le ballon pour ensuite faire le festval dans la surface de réparation, éliminer l'infortuné gardien et ouvrir le score pour le siens. L'égalisation de Diouf à dix minutes du terme ne faisait pas douter Los Indios: suite à un beau mouvement collectif initié par un sombrero d'Adrian, Falcao reprenait victorieusement de volée une louche de Diego et scellait l'élimination de la deuxième équipe allemande engagée dans la compétition, une équipe pourtant réputée pour être intraitable dans son stade de l'AWD-Arena.

Valence - AZ Alkmaar: 4-0 (5-2)

La réussite a enfin été au rendez-vous pour l'équipe d'Emery. Très larges dominateurs de leurs adversaires du soir, les Chés ont marqué leurs deux premiers buts sur deux combinaisons sur coup de pied arrêté, et  à chaque fois Adil Rami qui est à la conclusion. Il reprend d'abord victorieusement de la tête un excellent centre de Feghouli, puis il profite d'une géniale déviation de la tête de Soldado pour inscrire son second but. Si Rami était l'homme providentiel sur les 45 premières minutes,Jordi Alba était l'homme de la seconde période. Après avoir fait fructifié le bon travail de Soldado en inscrivant le troisième but du bout du pied, il offrait ensuite à Pablo Hernandez un excellent centre. Peu en réussite ces derniers temps, le Valencian ne se fit toutefois pas prier pour envoyer le ballon au fond des filets d'une frappe enroulée bien ajustée. Après le PSV Eindhoven, c'est donc l'actuel second du championnat batave qui subit la loi des Blanquinegros.

Metalist Kharkiv - Sporting Portugal: 1-1 (3-2)

C'est finalement une autre équipe de la péninsule ibérique, cette fois-ci portugaise, qui se joindra au trio espagnol. Ce soir les Lisboètes n'ont pas manqué de réussite puisqu'ils inscrivent le premier but de la rencontre contre le cours du jeu, Van Wolfswinkel reprenant de la tête un excellent centre de l'Espagnol Diego Capel. Puis après l'égalisation ukrainienne, le Metalist héritait d'un pénalty généreusement accordé mais Rui Patricio se chargeait de l'arrêter préservant ainsi le maigre avantage de son équipe.

 

Au prochain tour les matches seront les suivants:

Atletico de Madrid - Valence 

Sporting Portugal - Athletic Bilbao