L'Atlético et Falcao (encore) sur le toit de l'Europe

L’Atlético de Madrid a remporté la Ligue Europa mercredi soir à Bucarest aux dépens de l’Athletic Bilbao (3-0). Plus efficaces, plus sereins, plus expérimentés, tous simplement meilleurs, les Colchoneros soulèvent leur deuxième coupe d’Europe en trois ans. Falcao, lui, a une nouvelle fois brillé.

L'Atlético et Falcao (encore) sur le toit de l'Europe
Diego Simeone et Radamel Falcao, les deux grands hommes du succès madrilène

Une vague rouge et blanche a envahi Bucarest mercredi. Et non, le Dinamo ne jouait pas. La National Arena accueillait en effet la finale de la Ligue Europa entre l’Atlético de Madrid et l’Athletic Bilbao. L’affiche, entre deux vieux briscards de la Liga, est alléchante. D’un côté, une équipe toujours dans le coup dans son championnat et qui a retrouvé une âme il y a quelques mois avec l’arrivée de Diego Simeone sur le banc. De l’autre, LA révélation de l’année. Avec le mythique Marcelo Bielsa à sa tête, l’Athletic a renversé des montagnes –Manchester United peut en témoigner- en coupe d’Europe pour parvenir en finale. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette finale n’a pas déçu.

Falcao, l’homme de la Ligue Europa

Collectivement meilleur, l’Atlético a entamé le match tambours battants et s’est vite vu récompensé. Falcao, excentré côté droit, enroule du pied gauche le ballon qui va se loger en pleine lucarne (7e). Un premier coup de massue pour l’Athletic, qui va rapidement être suivi d’un deuxième. Suite à une perte de balle d’Amorebieta, Arda Turan centre en retrait pour Falcao –encore lui !- qui se joue d’Aurtenetxe et fusille Iraizoz (34e). A 2-0, la mission devient presque impossible pour les hommes de Marcelo Bielsa, peu dangereux si ce n’est sur une frappe lointaine de Munain (24e).

La seconde période voit logiquement les Leones pousser. Mais hormis des tentatives d’Ibai Gomez (71e), De Marcos (73e) et Susaeta (79e), ils n’arriveront pas à faire la différence. Et c’est même Diego qui ajoutera un troisième but après un raid solitaire et libèrera les siens (85e). L’Atlético remporte sa quatrième couronne continentale. Radamel Falcao, auteur de 29 buts en autant de match de Ligue Europa, la décroche, lui, pour la deuxième fois consécutive après celle obtenue avec le FC Porto la saison dernière. Après Diego Forlan en 2010, les Colchoneros ont trouvé leur nouveau héros. Une coupe d’Europe ira donc bien à Madrid cette saison. Mais pas forcément là où on l’attendait…