Loeb s'impose en Argentine

Loeb s'impose en Argentine

Leader après l'abandon de Solberg et protégé par les consignes de course de son écurie, Loeb remporte le rallye d'Argentine

70 est un chiffre rond, un chiffre marquant, mais ce qui est désormais le nombre de victoires de Sébastien Loeb en WRC ne restera pourtant pas dans les annales, faute de suspense. A l’absence de Jari-Matti Latvala s’est ajoutée l’élimination rapide de Petter Solberg. La direction de l’écurie Citroën s’est ensuite chargée de geler la course au profit du Champion du Monde.

Dès la fin de la neuvième spéciale, alors que Loeb et Hirvonen étaient à la lutte, l’écurie française a décidé de figer les positions, étant donné l’avance sur Sordo, alors troisième. Loeb se contentera alors de gérer son avance et son coéquipier de rester dans son sillage et de contrôler un éventuel retour du pilote espagnol.

L’Alsacien remporte déjà son troisième rallye de la saison après Monte Carlo et le Mexique et s’envole en tête su championnat du monde des pilotes. Petter Solberg, son dauphin au classement, a été le grand perdant de ce rallye. En tête pourtant dès la première spéciale, il a ensuite brisé sa colonne de direction lors de la quatrième spéciale. Autorisé à repartir sous le régime du rallye 2 (avec une pénalité de 15 minutes), il a multiplié les temps scratch pour finalement revenir à la 6ème place.

Alors qu’il aurait du compléter le podium, Dani Sordo a abandonné dans la dernière spéciale, laissant Mads Ostberg, vainqueur au Portugal, terminer sur le podium.