Loeb poursuit sa domination

L’octuple champion a remporté le rallye de Nouvelle-Zélande, sa cinquième victoire de la saison. Il continue à dominer sans partage le championnat.

Loeb poursuit sa domination
Loeb poursuit sa domination

La course a rapidement produit au scénario idéal pour Sébastien Loeb et Citroën. Pour la première journée de vendredi, Peter Solberg a fait un mauvais choix de pneus qui l’a pénalisé durant toute la matinée. Jari-Matti Latvala est parti une nouvelle à la faute en sortant de la route dans la septième spéciale pour finalement finir septième, cinq minutes derrière Sébastien Loeb.

Sans les Ford, Citroën peut voir ses deux voitures lutter pour le titre et prendre de précieux points au classement constructeurs. Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen se sont ainsi offert une belle lutte où chacun des deux pilotes a pu faire étalage de son talent et de son sens de l’attaque. L’écart joue ainsi au yo-yo au gré des performances des deux hommes, se réduisant parfois drastiquement (deux secondes après la onzième spéciale) mais finissant pas s’élargir (plus de quinze secondes après la dix-septième spéciale).

La sagesse a finalement voulu que Citroën décide de figer les positions pour ne prendre aucun risque inutile. Une bonne décision car la pluie qui s'est invitée durant cette dernière journée a rendu la course délicate.

Sébastien Loeb remporte donc la course avec 29’’6 d’avance sur Mikko Hirvonen, 1’36’’4 sur Petter Solberg, 2’13’6 sur Evgeny Novikov, 2’44’’4 sur Thierry Neuville, 3’03’’1 sur Dani Sordo et 4’52’’9 sur Jari-Matta Latvala.

Au championnat des pilotes, Sébastien Loeb compte désormais 145 points, nettement devant Mikko Hirvonen (107 points) et surtout Petter Solberg (90 pts). De quoi voir l’avenir sereinement. Côté constructeurs, l’écart est également grand. Avec 237 points, Citroën est largement devant Ford (141 points). De quoi profiter pleinement des vacances avant la reprise début août en Finlande.