Résumé 9ème journée du Top 14

Après l'affiche du vendredi soir, Castres-Racing, voici un petit résumé de tous les matchs disputés le samedi, sauf Bordeaux-Lyon, reporté.

Résumé 9ème journée du Top 14
Résumé 9ème journée du Top 14

Bordeaux-Bègles - Lyon : Annulé

Le match a été reporté à une date ultérieure en raison d'une épidémie de parotidite touchant les joueurs du LOU. Cette maladie est une infection virale qui touche les glandes salivaires. Une dizaine de joueurs lyonnais ont été contaminés cette semaine et certains ont dû être hospitalisés.

 

Le carton de la journée :

Clermont-Biarritz : 41-0

Victoire sans contestation possible des clermontois, supérieurs dans tous les compartiments du jeu. 5 essais à rien, point de bonus offensif et contrat rempli pour des auvergnats déjà leader de ce top 14. Les biarrots ont vite abdiqué, avec deux essais encaissés après 7 minutes de jeu. Les joueurs du BO, derniers de ce top 14, n’ont jamais existé dans cette rencontre. Et dire qu’il manquait côté clermontois des  champions comme Bonnaire, Parra ou Rougerie…

Essais : B.James (3ème), Fofana (7ème, 48ème), Canale (55ème), Vosloo (73ème).

Bonus Offensif : Clermont

 

Le match sans saveur :

Toulon-Brive : 18-3

Un match sans essai, sans envergure… Aucun bonus de chaque côté, mais 6 pénalités de Sir Johnny Wilkinson (sur 7 tentatives), ont permis aux joueurs de la rade de s’imposer face à des brivistes sans saveurs, pas fanny, seulement dû à la pénalité réussie par Mathieu Bélie. Oui, la coupe du monde est belle et bien finie, heureusement pour Monsieur Wilkinson…

 

Le match serré :

Bayonne-Perpignan : 18-16

Un succès logique pour Bayonne, pourtant mis en danger par un Perpignan qui devra se satisfaire du bonus défensif. Trop fébrile en conquête et en mêlée, les jaunes et rouges se sont accrochés jusqu’au bout, et ont été les seuls à marquer un essai, signé Chouly. Bayonne doit donc son succès aux 5 pénalités de Boyet, et au drop de Garcia. No scrum, no win !

Essai : Chouly (56ème, Perpignan)

Bonus Défensif : Perpignan

Note Spéciale : Clin d’oeil à la dernière rencontre d’Alvarez-Kairélis. Le seconde ligne argentin achève onze ans en "sang et or". "Flaco" y a gagné le respect et une place de poids dans l'histoire du club perpignanais, champion de France en 2009.

 

Le match décevant :

Stade Toulousain-Stade Français : 18-15

On pensait voir un choc, on a vu un flop… Toulouse s’est fait peur, mais s’en est sorti grâce à deux essais signés Nyanga (7ème) et Donguy (75ème) à la suite d’un superbe mouvement dont seuls les Toulousains ont le secret. Les Parisiens peuvent être déçus, car ils menaient jusqu’à 5 minutes de la fin. Ils ramènent pour autant leur premier point à l’extérieur de la saison. A suivre…

Bonus Défensif : Stade Français

 

Le match « pourri » :

Agen-Montpellier : 18-12

Au terme d’un match peu passionnant, Agen arrache une victoire fort précieuse grâce aux 6 pénalités de Conrad Barnard. Cette rencontre fut d’une pauvreté assez rare, les montpelliérains ont fait trop de fautes et malgré tout, ils ramènent le bonus défensif. Vivement le retour de Trinh-Duc et Ouedraogo pour le MHRC…

Bonus Défensif : Montpellier