La cuillère de bois est écossaise

Première victoire pour Jacques Brunel à la tête de la sélection italienne. Et quelle victoire! Grâce à celle-ci, les italiens n'auront pas la cuillère de bois cette année. Dommage pour les écossais, mais au vue du match de cette après-midi, c'est amplement mérité!

La cuillère de bois est écossaise
Italie
13
6
Ecosse
Italie: Lo Cicero, Ongaro, Castrogiovanni - Geldenhuys, Bortolami - Zanni, Barbieri, Parisse - Gori, Burton - Bergamasco, Canale, Benvenuti, Venditti - Masi
Ecosse: Jacobsen, Ford, Cross - Gray, Hamilton - Barclay, Denton, Rennie - Blair, Laidlaw - Lamont, Morrison, De Luca, Evans - Hogg
ARBITRE: Alain Rolland (IRL) Cartons jaunes : De Luca (Ecosse, 38ème minute), Hamilton (Ecosse, 55ème), Zanni (Italie, 65ème)
ÈVÉNEMENTS: 5ème journée du tournoi des 6 nations 2012. Rome, Stadio Olimpico.

Dans un Stadio Olimpico archi comble et sous une chaleur torride, M. Rolland donne le coup d'envoi. Dès le début du match, on sent les deux équipes craindre la cuillère de bois. Les italiens vont ouvrir le score grâce à une pénalité en début de match de Bergamasco. Mais ce match, très serré, terne et même accroché, voit un énorme combat d'avants. La mêlée écossaise détruit celle des italiens, à la surprise générale. A contrario, les transalpins utilisent beaucoup le ballon, ont la possession, mais le manque de réalisme les pénalise. De plus, Laidlaw égalisera sur sa seule tentative de la première mi-temps contre deux échecs pour Bergamasco. A la 38ème minute, l'un des tournants du match. Carton jaune pour De Luca à cause d'une faute d'antijeu. Si les italiens veulent gagner, ils devront garder leurs ambitions dans les lignes arrières, mais s’arracher devant afin de ne pas subir de déconvenue comme en première mi-temps.

Une Italie heureuse

En deuxième mi-temps, les italiens vont changer de tactique. Fini la phase d'observation, et on envoei du jeu. Grosse entame et dès la 43ème minute, Venditti inscrit le seul essai de ce match. En supériorité numérique, à la suite d’un ruck, le demi de mêlée transmet à Burton qui lance l’ailier italien, lancé plein fer, qui transperce la défense et va aplatir sous les perches, essai transformé (10-3). Les écossais ne proposent rien, et se font encore trop pénalisés pour gagner. Carton jaune écossais pour Hamilton pour antijeu à la 55ème. Espoir de courte durée pour l'équipe du chardon, qui revient  à 10-6 suite à une pénalité de Laidlaw. Les italiens ont un peu paniqué à ce moment du match et se feront pénalisés à leur tour : carton jaune pour Zanni à la 65ème à la suite d'une faute bête au sol. Lors de la dernière véritable action de ce match, et à la suite d'un gros mouvement des avants transalpins, Burton tente et réussit le drop à la 77ème minute. Fin du match quelques minutes plus tard et les italiens s'imposent 13-6.

Les italiens peuvent être fiers de leur performance. Cette année, ce sont les écossais qui auront le déshonneur de "gagner" la cuillère de bois. L'effet Brunel peut-être?

Homme du match : Martin Castrogiovanni