La fougue des Diables Rouges prend le dessus sur le réalisme Irlandais

Les Irlandais à l'Aviva Stadium n'ont pas pu prendre leur revanche sur des Gallois très entreprenants.

La fougue des Diables Rouges prend le dessus sur le réalisme Irlandais
George North, homme du match a mené les Gallois vers la victoire
Irlande
21
23
Pays de Galles
George North, homme du match a mené les Gallois vers la victoire

Un certain manque de réalisme côté Gallois

On s'attendait à un gros match entre des Gallois auteurs d'une grande coupe du monde, et des Irlandais revanchards après leur défaite face à ces mêmes Diables Rouges, et le moins que l'on puisse dire c'est que l'on a pas été déçu de la prestation des 2 équipes. En effet d'entrée de jeu les Gallois prennent le jeu à leur compte malgré l'ouverture du score par Jonathan Sexton côté Irlandais (3-0 4ème), sous l'impulsion de leur capitaine Ryan Jones qui se voit refuser un essai à la vidéo (8ème minute). Les Irlandais repoussent tant bien que mal les assaut Rouges mais au quart de jeu après une superbe action Rhys Priestland, l'ouvreur Gallois, sur une passe après contact à 5m de la ligne Irlandaise, peut servir Jonathan Davies qui marque un essai validé par la vidéo (15ème minute). Mais après beaucoup d'actions dans le camp Irlandais les Gallois n'arrivent pas à concrétiser, avec notamment Priestland qui loupe une pénalité à priori facile en face des poteaux (18ème) qui avait déjà raté la transformation de l'essai. Les Irlandais dominés dans l'occupation et la possession s'en remettent à leur fondamentaux : la mélée (les Gallois plusieurs fois pénalisés), la touche (O'Connell vole quelques ballons), et leur défense hermétiques aux multiples attaques de la ligne arrière Galloise. Ainsi la 37ème minute concrétisent leur 1er temps fort dans les 22 adverses par un essai de Rory Best superbement servi par Tommy Bowe qui joue ... pour la province galloise des Ospreys ! Ainsi le réalisme des joueurs de Declan Kidney leur permet d'être devant (10-5) à la pause

 

Une seconde mi-temps de folie

Les Irlandais revigorés après leur essai juste avant la pause, mettent la pression sur le camp Gallois dès le début et obtiennent une pénalité que Sexton peut transformer (13-5 43ème). Mais 5mn après les Gallois obtiennent une pénalité qui leur ouvreur loupe (8pts laissés en route). Priestland peu en réussite, laisse donc le but à Halfpenny qui réduit le score un peu plus tard (13-8 53ème). Les Gallois reprennent le jeu à leur compte et Jonathan Davies y va de son doublé après une combinaison sur une touche Galloise et une superbe chistera de George North : peut-être le plus bel essai du tournoi pour l'instant. Les Diables Rouges reprennent donc les commandes (13-15 55ème). Mais la course poursuite n'est pas terminé loin de là puisque les Irlandais tiennent plus le ballon et repassent devant par l'intermédiaire de Sexton (16-15 60ème). Grâce à leur conquête ces derniers gardent plus la possession. A la 65ème le deuxième ligne gallois Bradley Davies, pourtant auteur d'un bon match prend un jaune sur la un plaquage identique à celui de Warburton sur Clerc qui lui avait valu un Rouge. Les Irlandais profitent donc de leur superiorité numérique pour marquer un essai grâce à Tommy Bowe (21-15 69ème minute). On se dit à leur que la puissance Irlandaise va plier le match mais ce fut sans compter sur George North qui marque un essai en inferiorité numérique, Halfpenny ne transforme pas (21-20 76ème), Mais ce dernier passera tout de même les 3 points de la gagne (sous une bronca du public de l'Aviva Stadium, chose rare pour un public britannique) après des énièmes temps de jeu encore. Le Pays-de-Galles rentre donc idéalement dans son tournoi et gagnant avec la manière à Dublin grâce à sa ligne arrière de feu. La France jouera certainement son Tournoi à Cardiff et ce sera ô combien difficile.