Wimbledon : Federer est magique

Wimbledon : Federer est magique

Deux saisons après sa dernière victoire en Grand Chelem en Australie, Roger Federer rajoute une ligne à son palmarès déjà fourni en battant Andy Murray en quatre sets.

Au premier set, Roger Federer domine mais perd la manche (6-4) malgré deux balles de break à 4-3. Andy Murray, qui joue (presque) à domicile en cette année de jubilée royal, se rapproche de son rêve. D’ailleurs, dans le deuxième set, c’est lui qui domine le jeu. Mais c’est Federer qui remporte la manche (7-5) sur deux magnifiques volées amorties en ayant sauvé deux balles de break alors que les joueurs étaient à quatre jeux partout.

Après deux jeux joués dans la troisième manche, la pluie interrompt la partie. Après une demi-heure d'interruption, le toit protège désormais les joueurs. Roger Federer a le jeu à sa main désormais. Il prend le service de son adversaire à 3-2. La troisième manche ne peut lui échapper (6-3). Andy Murray résiste autant qu’il le peut mais Roger Federer ne le lâche plus grâce à son service en pleine forme. La pression ne va pas se relâcher dans le quatrième set. Andy Murray s’use à résister au suisse qui ne manque aucune opportunité de punir la moindre approximation de son adversaire. Sur une énième montée au filet, Roger Federer remporte le quatrième set (6-4) et la partie.

Certains annoncent périodiquement la fin de Roger Federer depuis deux saisons et son dernier titre en Grand Chelem en Australie. Mais si Roger Federer vieillit, son tennis peut encore faire des miracles. Il rejoint Pete Sampras avec une septième victoire à Wimbledon et compte désormais dix-sept titres en Grand Chelem. Cerise sur le gâteau, il redevient numéro un mondial. Magique non ?