Journée de derbys en Liga

Outre le match du FC Barcelone qui s’est soldé par une victoire sur le fil des catalans et la victoire de Valence face à Saragosse, ce samedi nous a également offert deux belles affiches en Liga, deux derbys en l’occurrence, le premier, le derby Basque, toujours spectaculaire à la fois sur le terrain et en même temps en tribune, et un derby andalou entre Malaga et le Betis.

Journée de derbys en Liga
Les joueurs de Malaga célèbrent l'un des nombreux buts inscrits par leur équipe

Point sur les deux derbys qui avaient lieu en ce samedi de 6eme journée de Liga. Malaga l'emporte 4-0 face au Betis et la Real Sociedad se défait de ses voisins de Bilbao 2-0.

Malaga déroule

C'est de la plus belle des manières que commencera le match pour les hommes de Manuel Pellegrini. A la 10eme minute, l'arbitre appliquera la double-peine pour le gardien du Betis, pénalty et carton rouge donc. Pénalty tiré par Joaquin qui ouvrira le score pour les locaux. Les joueurs de Malaga exerceront une domination totale sur le match, et à la 28eme minute Saviola s'offre son 3eme but sous les couleurs de Malaga suite à un superbe une-deux avec Portillo à l'entrée de la surface. Le malheureux Amaya repoussera le ballon dans ses cages suite à un centre de Monreal à la 72eme minute pour le 3-0. Isco se chargera de boucler le match, encore un match de grande classe pour l'international espoir espagnol. Le sanction aurait pu être plus sévère pour le Betis si les poteaux et les quelques arrêts refèxes d'Adrian ne s'étaient pas interposés dans les frappes des attaquants de Malaga. Les Andalous préparent donc de façon idéale leur match de Champions League face à Anderlecht avec cette victoire sans forcer et qui confirme leur bon état de forme.

La Real remporte le Euskal Derbia

L'équipe entrainée par Philippe Montanier, menée par un très bon Griezmann, ont remporté une victoire méritée. Si la première mi-temps fut très disputée avec des occasions des deux côtés, la deuxième fut un monologue des joueurs de la Real Sociedad, qui ouvriront le score à la 62eme minute qui place sa frappe au ras du poteau suite à une passe en retrait de Agirretxe. Dix minutes plus tard, Griezmann sera à l'origine du pénalty inscrit par Vela; le joueur français rate son un contre un face à Iraizoz, Xabi Prieto récupère le ballon et frappe mais Amorebieta s'interpose avec le coude. Loi de la double-peine appliquée pour la deuxième fois aujourd'hui sur les terrains espagnols; Amorebieta est expulsé. Les hommes de Bielsa n'ont pas vu le jour et sont pour l'instant en train de nous montrer une image très inférieure à celle de la saison précédente.