Loeb ne connaît pas la crise

Quatrième victoire de la saison pour Sébastien Loeb qui s'impose en Grèce

Loeb ne connaît pas la crise
Loeb ne connaît pas la crise

Après l’Argentine, le championnat WRC revient en Europe et fait étape en Grèce pour le rallye de l’Acropole.

Latvala attaque

Jari-Matti Latvala attaque d’entrée et remporte les trois premières spéciales mais Sébastien Loeb le suit parfaitement. La quatrième spéciale va constituer le premier tournant du rallye. Si Petter Solberg la remporte, la bonne affaire est pour le français, qui prend la tête du rallye puisque Jari-Matti Latvala est sorti de la route, sans gravité cependant.

Les deux pilotes sont à l’attaque mais Sébastien Loeb contrôle son adversaire et termine la première journée du rallye en tête, avec 6’’5 d’avance sur Latvala et 17’’7 sur Solberg.

Loeb plus solide

En début de seconde journée, Loeb et Latvala gagne tour à tour les spéciales et après la treizième spéciale, le finlandais est revenu à 2’’2 du français. Mais dans la quatorzième spéciale, Latvala  touche un talus et est victime d’une crevaison lente. Il perd plus de trois minutes. Loeb mène désormais le rallye avec 21’’9 d’avance sur Solberg et 1’11’’8 sur Hirvonen.

Solberg passe à l’attaque et met la pression sur Loeb qui gère. Quant à Latvala, victime d’une rupture d’étrier de frein, il perd à nouveau du temps. En fin de seconde journée, Loeb est premier, avec 10’’2 d’avance sur Solberg, 1’51’’9 sur Hirvonen et 4’44’’6 sur Latvala

Loeb déroule

Ce dimanche démarre par l’abandon de Solberg. Il sort de la roue et casse une roue arrière et ne peut continuer. Loeb est désormais premier avec une confortable avance sur son coéquipier Hirvonen.

Les deux pilotes vont gérer leurs positions et remporter un nouveau doublé. Sébastien Loeb se permet même de remporter la dernière spéciale et les trois points de bonus associés. Hirvonen prend la seconde place devant Latvala.

Loeb et Citroën en force

Ayant remporté quatre des six premières courses de la saison, Sébastien Loeb est nettement en avance au Championnat du Monde des Pilotes, puisqu’il compte désormais trente points d’avance sur Mikko Hirvonen et trente-neuf sur Mads Ostberg.

Du côté des constructeurs, Citroën a soixante-treize points d’avance sur Ford. Une avance confortable même si une saison en rallye réserve toujours son lot de surprises et de retournements de situations.