La France, championne olympique du relais mixte
La joie des biathlètes français. (Twitter: @AFPSport)

La France, championne olympique du relais mixte

La France avec ses quatre grands champions, Marie Dorin Habert, Anais Bescond, Simon Desthieux et Martin Fourcade remporte une cinquième médaille d'or pour la France lors de ses Jeux Olympiques de Pyeongchang.

alexis-kigam
Alexis Brassier

France - Magnifique

Avec une Marie Dorin Habert en grande forme pour lancer ce relais mixte, la France ne pouvait rêver mieux puisque la française réalise le sans faute sur son tir couché ainsi que son tir debout. Elle donne le relais à sa compatriote Anais Bescond dans un trio de tête composé de l'Allemagne, l'Italie et donc la France. Anais qui a connu quelques difficultés sur le pas de tir avec une balle de pioche sur le couché et trois balles de pioche sur le debout, heureusement elle parvient à mettre les trois pioches et évite l'anneau de pénalité qui aurait été fatale à l'équipe de France. Elle donne le relais à Simon Desthieux en quatrième position avec environ 50 secondes de retard sur la tête de course. Simon qui va permettre à la France d'y croire de nouveau grâce à un sans faute sur ses deux tirs, le français donne le relais à Martin Fourcade. Dans un premier tour le français envoie de très bon signaux avec quelques accélérations qui nous montre que Martin est en grande forme. Avec le sans faute sur son tir couché, il ressort deuxième à quelques secondes de l'Allemand. Martin qui va reprendre tout doucement Peiffer avant d'accélérer dans les montées afin de distancer son adversaire pour le dernier tir fatidique. Martin s'installe à la cible numéro une, et là c'est un récital, un tir parfait, cadencé, posé juste grandiose une nouvelle fois. Martin franchit la ligne d'arrivé et offre une superbe victoire à la France. Au passage Martin Fourcade remporte son troisième titre olympique sur ces Jeux, et glane son premier titre olympique en relais.

Norvège - Comeback

La Norvège figurait parmi les favorites avec une telle start list. Et pourtant quand on a vu Marte Olsbu être en grande difficulté sur son tir avec trois balles de pioche on sentait que ça serait très difficile pour les norvégiens de revenir. Viens alors Tiril Eckhoff, comme deuxième relayeuse et va réaliser pire performance que Olsbu avec deux balles de pioche pour son tir couché et va même devoir réaliser un tour de pénalité après le tir debout, là on ne voit pas comment la Norvège peut revenir. Johannes Boe, s'élance de très loin mais avec une vitesse de ski absolument exceptionnelle et une seule balle de pioche sur ses deux tirs, il permet au peuple norvégien d'y croire de nouveau puisqu'il donne le relais à Svendsen dans un trio composé de Fourcade, Windisch et donc le norvégien en chasse de Peiffer. L'expérience de Svendsen a clairement joué et avec une seule balle de pioche sur ses deux tirs, là où les autres ont craqué, lui a su gardé son calme et offre une superbe médaille d'argent à cette équipe norvégienne.

Italie - Solidaire

Cette équipe d'Italie avait aussi une belle allure avec Vittozzi, Wierer, Hofer et Windisch. La première relayeuse, la jeune pépite italienne Lisa Vittozzi frappe un grand coup avec une course parfaite, un 10/10 du côté du tir et donne le relais en tête à Dorothea Wierer. La meilleure biathlète italienne démarre elle aussi parfaitement la course avec un sans faute sur le couché mais va se faire une frayeur sur le debout avec trois balles de pioche mais évite le tour de pénalité. Vient alors le troisième relayeur Lukas Hofer, avec une seule erreur sur son tir debout, il permet à l'Italie de rêver d'une médaille en donnant le relais à Windisch. Le quatrième biathlète qui s'élance dans le groupe de Martin Fourcade et Emil Hegle Svendsen va pouvoir profiter de leur vitesse en ski. Avec une balle de pioche pour son tir couché, l'italien limite la casse et aura la possibilité de jouer une médaille sur le dernier tir. Vient alors le tir debout, Windisch ne réalise pas le meilleur tir avec deux balles de pioche mais ressort du pas de tir troisième juste devant Peiffer à quelques secondes. Au terme d'un dernier tour ou Windisch accélère puis Peiffer tente de partir, les deux biathlètes se neutralisent et tout se jouera au sprint. L'italien ferme la porte à l'allemand qui doit se décaler et perdre quelques secondes, et Windisch franchit la ligne d'arrivé troisième au terme d'une superbe course.

Classement final:

1er: France 1:08:34                                                                                            2nd: Norvège (+20'')                                                                                          3ème: Italie (+26'')                                                                                              4ème: Allemagne (+27'')                                                                                  5ème: Biélorussie (+55'')

VAVEL Logo