Open Parc Auvergne-Rhône-Alpes: Thiem sur une autre planète
Crédit photo: Richard Lopez (Open Parc Auvergne-Rhône-Alpes)

Open Parc Auvergne-Rhône-Alpes: Thiem sur une autre planète

Alors qu'il ne restait plus que trois français en lice dans ce tournoi ATP de Lyon, Barrère et Hemery ont été à leur tour éliminés. Du côté des têtes de série, Dominic Thiem a écrasé Roberto Carballes Baena

nicolas-evrard
Nicolas Evrard

Résultats:

16e de finale simple: 

Mikhail Kukushkin (KAZ) bat Grégoire Barrère (FRA) 6-2, 6-3

Taylor Fritz (USA) bat Mattew Ebden (AUS) 6-4, 6-2

Filip Horansky (SVK) bat Joao Sousa (POR) 6-4, 3-6, 6-4

8e de finale simple: 

Guillermo Garcia-Lopez (ESP) bat Calvin Hemery (FRA) 7-6, 6-3

Dominic Thiem (AUT) bat Roberto Carabellés Baena (ESP) 6-2, 6-4

8e de finale doubles: 

Julio Paralta (CHI) / Horacio Zeballos (ARG) battent Maximo Gonzales (ARG)  /Nicolas Jarry (CHI) 6-2, 6-7, 10-5.

Guillermo Duran (ARG) / Andres Molteni (ARG) battent Marcin Matkowski (POL) / Ben McLachlan (JAP) 2-6, 7-5, 10-2.

Nick Kyrgios (AUS) / Jack Sock (USA) battent Frederico Delbonis (ARG) / Joao Sousa (POR) 7-6, 6-3.

Les matchs du jour: 

Tête de série du tournoi, Dominic Thiem faisait son entrée ce mardi soir sur le court central face à Guillermo Garcia-Lopez. Jamais embêté, l'Autrichien a réalisé le match parfait, remportant le premier set sur le score sec de 6-2. Dans la seconde manche, le numéro 7 mondial arrivait à faire le break d'entrée, pour au final conclure la rencontre sur un 6-4. Sans jamais avoir dû pousser son talent, Thiem a gratifier le public lyonnais de quelques coups de génie, notamment sur ses retours de services.

Du côté des doubles, la paire Sock-Kyrgios faisait aussi son entrée dans le tournoi ce mardi devant un public venu en nombre. Opposées à Delbonis et Sousa, les stars de la programmation doubles éprouvaient quelques difficultés à conclure leurs nombreuses balles de break lors du premier set, mais parvenaient tout de même à remporter la première manche au tie-break. Toujours avec le sourire sur le court, Sock et Kyrgios géraient mieux leur second set, breakant leurs adversaires à une reprise, ce qui leur permettait finalement de remporter la deuxième manche sur le score de 6-3 et d'ainsi se qualifier pour les quarts. 

La surprise du jour: 

Il aura fallu se tourner vers le tableau double pour voir la surprise de la journée. En effet, tête de série n°4, la paire Marcin Matkowski/Ben McLachlan s'est faite éliminer par les Argentins Guillermo Duran et Andres Molteni. Pourtant vainqueurs faciles de la première manche, Matkowski et McLachlan lâchaient le second set sur le score de 5-7. Au super tie-break, les Argentins ne faisaient qu'une bouchée de leur adversaire du jour, les dominants largement sur le score sans équivoque de 10-2.

Le point Cocorico:

Alors que la Team France avait vécu une sale journée lundi, cela n'a guère été mieux ce mardi. En effet, les seuls Français en lice ce mardi, Grégoire Barrère et Calvin Hemery, se sont fait éliminer du tournoi. Le premier, qui avait obtenu une Wild Card pour le tournoi, s'est logiquement incliné contre Mikhail Kukushkin en deux sets lors du premier tour. Pourtant, le français a montré quelques belles choses, notamment dans le deuxième set où il a su breaker son adversaire du jour. Pour Calvin Hemery, pas de surprise non plus. Opposé à Guillermo Garcia-Lopez en huitième de finale, le 127e joueur mondial n'a pas su résister face à l'Espagnol. Alors qu'il aurait pu breaker son adversaire dans le deuxième set et ainsi prendre un gros avantage dans une rencontre qui opposait deux purs serveurs, le français a craqué, n'a pas su breaker et s'est fait breaker le jeu d'après, pour au final s'incliner 6-7, 3-6. 

Le chiffre du jour: 

220. Sur son service, Dominic Thiem n'a laissé aucune chance à son adversaire du jour. Lors du premier set, l'Autrichien a même vu l'une de ses balles être flashée à 220 km/h. 

La déclaration du jour: 

Thiem au sujet de sa préparation pour Roland-Garros: "Il y a deux ans, j'ai eu une excellente expérience à Nice. J'ai gagné le tournoi, et puis j'ai été jusqu'en demi à Rolland. J'essaye de faire la même chose cette année. Si je joue bien ici, j'irai à Paris avec un très bon sentiment, c'est ce que je recherche"

VAVEL Logo