Tony Estanguet en haut de l'Olympe

Le sportif français va enfin pouvoir intégrer le CIO (Comité International Olympique) pour une durée de huit ans suite à une longue procédure administrative qui traîne depuis août dernier.

Tony Estanguet en haut de l'Olympe
Tony Estanguet est le seul Français a avoir remporté trois médailles d'or durant trois jeux différents :Sydney 2000, Athènes 2004, Londres 2012. Il a également été triple champion du monde.(photo : sudouest.fr)

Cet été à Londres, Tony Estanguet avait remporté sa troisième médaille d'or sur son canoë monoplace, lui qui est l'un des meilleurs représentants des athlètes olympiques tricolores et qui a d'ailleurs été le porte drapeau de son pays lors des Jeux de Pékin en 2008.
Mais en novembre dernier, il a annoncé qu'il mettait un terme à sa carrière professionnelle sur cet ultime sacre.

A l'août 2012 dans la foulée des Jeux de Londres, la Commission d'Athlètes l'avait élu pour intégrer le CIO, mais deux prétendants avaient alors fais appel. Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) avait rejeté une nouvelle fois le Taïwanais Mu-Yen Chu (champion olympique de Taekwondo en 2004) en mars. Aujourd'hui le TAS a également repoussé le Japonais Koji Murofushi (champion olympique de lancer de marteau en 2004). Les deux champions étaient accusés de ne pas avoir respecté les règles de campagne pour les élections. 
 
Estanguet prendra officiellement ses fonctions début Juillet aux côtés de Danka Bartekova (tireuse slovaque), James Tomkins (rameur australien) et Kirsty Coventry (nageuse zimbabwéenne) également promus.
Il est le troisième français à être élu au CIO avec Guy Drut et Jean-Claude Killy. Il participera, entre autre, à l'élection des futurs villes d'accueil des Jeux Olympiques ainsi qu'à celle du futur président du CIO. 
Comme le sportif l'a fait entendre, il pourra ainsi poursuivre à une échelle plus grande le travail qu'il menait avec le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français).