Tennis, Formule 1, Rugby, Basket, Cyclisme... Les 10 infos de la journée

Même en l'absence de championnats nationaux, ce samedi a été très chargé sur le plan de l'actualité sportive. Masters 1000 de Shanghai, Grand Prix de Suzuka, H Cup, Pro A, Tour de Pékin... Tout ce qui a fait l'actu de ce samedi condensé en quelques lignes sur VAVEL France !

Tennis, Formule 1, Rugby, Basket, Cyclisme... Les 10 infos de la journée
©Reuters, AFP, L'Equipe et DR ; Montage : Vavel France

1. Tennis : L'exploit de Del Potro, la rage de Djoko'

Ce samedi se jouaient les demi-finales du Masters 1000 de Shanghaï. Le premier match opposait Jo-Wilfried Tsonga à Novak Djokovic. Le Serbe s'est imposé en deux sets (6-2, 7-5). Volontaire, le Français a payé sa longue convalescence et l'enchaînement soudain des matchs. Novak Djokovic, son adversaire a lui compté sur sa rage de vaincre, après s'être fait dépassé lundi par Rafael Nadal au classement ATP. Ce même Nadal n'a lui rien pû faire face à l'état de grâce de Del Potro, qui s'offre actuellement une seconde jeunesse. L'Argentin s'est imposé en deux sets (6-2, 6-4) sans contestations. La finale est programmée demain.

+ Novak Djokovic n'aime (décidémment) pas les Français : l'analyse du match Tsonga-Djokovic et le classement de la Race.

2. Formule 1 : La pole pour Webber, la confirmation de Grosjean

Ce samedi matin se disputait les qualifications du Grand Prix du Japon, sur le circuit de Suzuka. Et le verdict est tombé : pour une fois, l'Allemand ne partira pas en pôle. En proie à des problèmes mécaniques, le double-champion du monde a laissé son coéquipier Mark Webber signer le meilleur temps. Lewis Hamilton partira en troisième position juste devant Romain Grosjean, qui se prépare petit à petit à endosser le rôle de leader l'année prochaine chez Lotus avec le départ de Raikonnen chez Ferrari. La Scuderia, parlons-en. Massa signe une très bonne cinquième place mais son coéquipier Alonso partira lui de la huitième place. Hulkenberg est septième, Raikonnen neuvième. Pour ce qui est des Français, Vergne partira de la dix-huitième position après un début d'incendie dans sa monoplace. Pic et Bianchi seront eux en dernière ligne.

+ Webber profite des soucis de Vettel : l'analyse de cette séance de qualification

3. Rugby : Bon début pour les clubs Français

En plein débat sur la création d'une nouvelle Coupe d'Europe, les clubs Français ont assurés pour ce qui sera peut-être leur dernière Coupe d'Europe. En effet, la Ligue Française et la Ligue Anglaise veulent créer une Coupe d'Europe bis qui serait moins encombrante pour les championnats. Mais il faudra pour celà l'agrément de la fédération internationale, l'IRC, ce qui est loin d'être gagné... Pour en revenir aux matchs de l'après-midi, Castres s'est défait de Northampton (19-13) grâce à 14 points de son buteur Kockott, Montpellier s'est amusé face à Trévise (27-10) grâce à son banc qui a fait la différence. Enfin, Perpignan aura souffert jusqu'au bout face à Gloucester et se sera finalement incliné au bout du fil (22-27).

4. Basket : Strasbourg bat Chalon grâce à un super Ajinça

La saison vient de débuter en Pro A, et les clubs de nouveau au complet après le retour de leurs internationaux. Après la victoire du Mans qui confirme son statut de favori, l'affiche de la journée n'était autre que Strasbourg-Chalon. Les Strasbourgeois avaient à coeur dans leur arène de prouver qu'ils étaient fin prêts à participer à l'EuroLigue. Pour ceci, ils se devaient de frapper un grand coup. C'est ce qu'il s'est passé même si l'écart au tableau d'affichage n'est pas immense. Mais si l'on se penche un peu plus sur le match, on se rend compte de la superbe entente côté Alsacien. L'esprit de groupe et l'énorme match d'Alexis Ajinça, tout jeune champion d'Europe ont permis à Strasbourg de finalement s'imposer de dix points (78-68). Et de rejoindre donc Le Mans en tête du classement encore symbolique.

5. Volley-ball : Tours évite le pire

Discipline sous-médiatisé, le volley-ball n'en est pas moins passionnant. Surtout quand l'équipe qui ultra-domine habituellement se fait dominer et flirte avec la zone rouge. Enfin... après deux journées. Car une semaine après s'être incliné sur le terrain du promu Lyonnais, le champion en titre Tours a bien failli connaître le même sort et connaître deux défaites en deux matchs. Ce n'est finalement pas arrivé. Les Montpelliérains, leurs adversaires du jour menaient deux sets à zéro et parraissaient proche de l'exploit, proche du trosième set. Mais les Héraultais se sont cripés, et Tours  repris le dessus. Baranek, impressionnant a empilé 29 points et termine logiquement meilleur marqueur du match. Au final, après être passé par toutes les émotions, les Tourengaux repartent de Montpellier avec la victoire au tie-break en poche (22-25, 23-25, 25-23, 25-20, 15-8). Attention cependant à ne pas rééditer ce genre de contre-performances.

6. Cyclisme : Bouhanni fait coup double

Il avait déjà prouvé ses qualités précédemment, en remportant des courses de prestiges. Alors que la fin de saison approche, Nacer Bouhanni n'est pas encore rassasié. Devant la Grande Muraille de Chine, le Français a été le plus malin au sprint et s'est adjugé la seconde étape du Tour de Pékin. Dans un sprint massif comme il les aimes, bien emmené par son coéquipier Canadien Dominique Rolin, le champion de France 2012 a lancé son sprint avant les fatidiques 200 mètres. Ce qui a surpris bon nombre de ses adversaires, qui, désorienté, n'ont pus l'accompagner. Bouhanni s'impose devant l'Italien Roberto Ferrarri et l'Australien Mitchell Docker. Le Français a également délogé Thur Hushovd de sa place de leader, que du bon pour la suite !

7. Moto : Marquez (encore) le plus vif

C'est assurément l'homme de la saison. Première saison de Moto GP, un titre mondial presque déjà assuré et une domination sans partage. Une fois encore, Marc Marquez partira de la pole demain à Sepang, pour la quatrième fois de suite. Tout proche de passer en dessous de la barre des deux minutes. Dominant des têtes, des épaules et de la moto ses concurrents, Marquez partira cette fois-ci aux côtés de Valentino Rossi, surprenant deuxième et de Cal Crutchlow. Le Français Randy De Puniet partira lui de la 17ème place. La séance de qualification fut marquée par la chute de Stepahan Bradl qui s'est fracturé la cheville. Il ne pourra courir demain.

8. Handball : Metz passe encore près

En Ligue des Champions féminine, Metz a bien crû gagner son premier match. Volontaire face aux Suédoises de Sävehof, les Messines ont pendant un long moment avant de se faire rejoindre puis de se faire battre au finish (30-32). Ce qui porte le total de points des Françaises à... zéro. Impressionnantes à voir jouer en première période, les Jaunes avaient pourtant mis un grand coup sur la tête de leurs adversaires. Pas assez fort. Malgrès un récital qui a continué en seconde période et une avance longtemps porté à cinq unités, elles ont connues un coup de mou au plus mauvais moment. A la 47ème minute, les Suédoises sont revenues au score (25-25) et ont profités d'une défaite fatiguée pour finalement passer devant et s'imposer au bout du suspense (32-30). Dûr.

9. Football : Tout va bien pour la Côte d'Ivoire

En Europe, les barrages de la Coupe du Monde sont en novembre. En Afrique, c'est maintenant. De nombreuses équipes luttent pour la qualification, comme la Côte d'Ivoire et le Sénégal. Le match aller, à Abidjan, ce samedi ne s'est joué qu'à un sens. Les Sénégalais ont étés du début à la fin surclassés par des Ivoiriens déterminés. Gervinho a été l'homme du match, étant à l'origine du penalty transformé par Drogba (5ème), puis obligeant un des défenseurs adverses à marquer contre son camp sur un de ses centres (14ème) avant de lancer parfaitement Kalou pour le but du 3-0 (50ème). La soirée aurait pû être plus belle si les Elephants n'avaient pas encaissés un but de Papiss Cissé dans le temps additionnel. Mais on leur pardonnera bien ça. Dans l'autre match de la journée, le Burkina Faso s'est dûrement imposé sur ses terres face à l'Algérié (3-2). Pour être complet, le Brésil s'est imposé en match amical face à la Corée du Sud (2-0).

10. Tennis de table : Plus de Français aux Championnats d'Europe

C'était prévisible, c'est maintenant fait. Aux championnats d'Europe de tennis de table en Autriche, il n'y a maintenant plus de Français en lice. Après les éliminations prématurées d'Adrien Mattenet et de Lie Xue, les derniers espoirs Français reposaient sur Quentin Robinot. Le Tricolore, 124ème joueur mondial affrontait un os, l'Allemand DImitrij Otcharov, médaillé de bronze aux derniers Jeux Olympique et grand favori de cette édition. Tout ce que l'on pourra dire, c'est que le Français n'a pas démérité. A 20 ans, il aura joué son meilleur tennis de table mais sera tombé sur un os. En quatres manches, il s'est finalement incliné (5-11, 8-11, 11-8, 3-11, 4-11) et quitte donc l'Autriche sur une honorable place de quart de finaliste. Pas mal pour des premiers championnats.

Rendez-vous demain sur VAVEL France pour vivre d'autres émotions.