Tennis de Table : La surprise Ouaiche

Le jeune Stéphane Ouaiche est devenu champion de France de tennis de table à la surprise générale en prenant le dessus sur le vétéran Christophe Legoût.

Tennis de Table : La surprise Ouaiche
Stéphane Ouaiche champion de france 2014

On prédisait un championnat de France très ouvert avec un plateau de joueurs très homogène, c'est finalement Stéphane Ouaiche à peine 20 ans et seulement tête de série n°14 qui l'a emporté.

Auteur d'un parcours parfait en prenant le dessus tour à tour notamment sur le finaliste sortant Abdel-Kader Salifou (4-0) puis le numéro un français et 52è mondial Adrien Mattenet (4-1). En demi-finale au terme de la plus belle rencontre du week-end, il a pris la mesure de Simon Gauzy pourtant tenant du titre en sauvant au passage deux balles de match. Avec son jeu offensif et spectaculaire, il a impressionné de justesse tout au long du tournoi.

En finale il retrouve un autre joueur que l'on n'attendait pas forcément en la personne de Christophe Legoût. A tout juste 40 ans, le gaucher licencié à Istres a réalisé un tournoi quasi parfait. En difficulté dès son premier match en 1/16 face à Ibrahima Diaw il s'en est sorti à 15-13 dans la manche finale, il a ensuite pris la mesure de Sebastien Jover (4-1) vainqueur en 2006. Venait ensuite le choc des quarantenaires face à Damien Eloi 44 ans et toujours aussi fringant avec son club de Chartres. Il en vient à bout une nouvelle fois à 11-9 dans la septième manche. En demi-finale il se voit affronter le gaucher Emmanuel Lebesson numéro deux français et toujours régulier au haut-niveau. Une nouvelle fois Legoût tient le choc et l'emporte 4 manches à 2.

C'est donc un véritable choc des générations que présente cette affiche en finale avec pas moins de 19 ans d'écart entre les deux hommes. La partie est extrêmement serrée et agréable à voir. Le vétéran prend le meilleur départ et empoche le premier set 12-10. Le deuxième set et le troisième set sont en revanche plus à l'avantage de Ouaiche qui prend l'initiative et l'emporte 11-6 et 12-10. Plus offensif qu'à l'accoutumée et bien en jambes, Legoût va continuer à faire parler la poudre et recolle à deux sets partout. La fougue de la jeunesse du joueur de Villeneuve fait finalement la différence et remporte les deux derniers sets aux avantages 13-11 et 12-10.

Cette victoire sonne donc comme une nouvelle révélation dans le ping français avec une nouvelle génération pleine d'espoir qui va tenter de prendre la relève des Legoût ou autre Eloi qui restent toutefois toujours présents lors des grands rendez-vous.

Du côté des femmes pas de surprise en revanche avec la victoire de Li Xue ultra favorite qui a pris la mesure d'Aurore Dessaint tête de série n°3 4 sets à 1.

Christophe Legoût peut se consoler toutefois avec son 9è titre national en double en compagnie de Michel Martinez.