Les Mondiaux de Gymnastique Acrobatique : Le bilan Français

VAVEL France tire pour vous le bilan des Championnats du monde de Gymnastique Acrobatique qui avaient lieu du 29 Juin au 12 Juillet à Levallois. Avec au bout de cette Compétition une petite prime des plus historiques.

Les Mondiaux de Gymnastique Acrobatique : Le bilan Français
Les Françaises médaillé de bronze / crédit : FFG.fr

Le bonheur au féminin

Durant ces Mondiaux de Gymnastique Acrobatique, le moins que l'on puisse dire c'est que tout a réussi à l'équipe féminine Française. À commencer bien entendu par le duo composé de Léa Roussel et Claire Philouze qui ont remporté une médaille de bronze historique. Tout avait moyennement commencé avec un passage mitigé en qualification notamment à cause d'une chute, les Bleues terminaient cinquième et à un rien de l'élimination. Mais c'est bien connu en France c'est quand on est dans le creux de la vague que l'on réagit et Léa et Claire l'ont démontré une nouvelle fois avec un second passage (presque) parfait et une note 26.575 qui leur permettait de terminer 4ème.

Le porté des Françaises / crédit : FFG.fr

Une place moyenne à la base, mais pour elles c'étaient déjà tout simplement exceptionnel. Mais quand la fête est belle on n'a pas envie que ça s'arrête c'est pour ça que quelques minutes après la fin du concours le jury annonce la déduction de trois dixièmes de la note des Biélorusses, 3e jusque-là, pour avoir fini après la musique. Et c'est à ce moment-là que les deux Françaises réalisent qu'elles terminent sur la troisième marche du podium et remporte une médaille de bronze autant inattendue que magnifique. Cela faisait 20 ans que la délégation Française n'avait pas remporté une médaille mondiale.

La joie des tricolores s'est ressentie dans leur réaction :

« Notre passage en finale s’est acquis dans la douleur, car nous avons chuté sur notre Porté hier. Nous avons eu du retard sur le score total et nous passons « short » pour la finale, durant laquelle les compteurs étaient remis à 0. Nous avons réussi un très bon Combiné aujourd’hui et nous montons sur la 3e marche. C’est inexplicable, nous ne réalisons pas du tout encore. Nous l’espérions avant de venir à Levallois. En Duo Féminin, c’est très serré, nous sommes toutes potentiellement médaillables. C’était à celles qui feraient le meilleur mouvement en finale. »

Le trio féminin n°2 composé de Laura Viaud, Léna Carrau et Agathe Meunier s'est également illustré. Elles ont obtenu une 7e place au final sur 24 équipes, performance très honorable au vu de la jeunesse de cette équipe et du manque d'expérience. Elles s'étaient qualifiées en 8e position. Aussi bizarre que cela puisse paraître elles ont devancé le trio n°1 composé de Madeleine Bayon, Noémie Nadaud, Alizée Costes qui termine 11ème, mais qui réalise tout de même un bon résultat.

Trio n° 1 / crédit : FFG.fr
Trio n°2 / crédit : FFG.fr

Le mixte 7ème

Un duo mixte avec Camille Curti et Alexis Martin était également engagé. Et ils n'ont pas fait que de la figuration, en effet lors des qualifications ils ont pris une belle 5e place avec une note de 82,630 points, ce qui leur a permis de valider leur billet pour la finale. Les deux Tricolores, ne manqueront pas leur finale et s’empareront de la 7e place, après un passage parfaitement contrôlé avec 27.350 points.

Le mixte en porté / crédit : FFG.fr

« Notre passage Combiné en qualifications s’est bien passé, malgré une faute sur le salto dos : j’envoie Camille un peu trop sur le côté et je dois faire quelques pas pour la rattraper. Mais nous nous qualifions pour la finale, notre objectif principal. On voulait se faire plaisir à cette occasion et donner du sens à notre histoire, qui a commencé assez difficilement, avec des entraînements durs mais de beaux résultats au bout du compte. Le passage en finale s’est mieux déroulé qu’en qualifications, sans faute majeure et nous finissons 7èmes. Il y a deux ans, nous aurions signé les yeux fermés pour un tel classement ! Nous allons travailler notre Difficulté pour tenter de venir titiller les tous meilleurs,  en vue des Jeux Européens l’an prochain. »

Le point négatif

Le point négatif de ces championnats du Monde c'est l'absence de Gymnastes Masculin, aucune équipe ni en duo ni en quatuor n'était présente.  

Un bilan général positif

La France n'a pas à rougir de sa performance lors de ces 24e Championnats du Monde. Elle repart avec une médaille de bronze, deux 7e places en finale et le rang de 6e nation mondiale. Un bilan plus qu'encourageant pour une équipe globalement jeune qui aura toutes ses chances lors des prochains Championnats d'Europe en mai 2015 qui auront lieu en France.

Eva Mauriceau, l'entraîneur national a parfaitement résumé les championnats de son équipe :

« En un mot, le bilan de la semaine est extraordinaire. L’objectif est clairement atteint. Mais comme pour tout objectif, nous connaissions le travail à fournir et le temps pour l’atteindre. Il y a eu des phases très difficiles, des blessures, une longue route. Tous les groupes ont entièrement rempli leur contrat. Ils se sont donnés à fond et n’ont pas tremblé. Ils se sont laissés emporter par le public, ce qui les a bien menés. Levallois était un aboutissement. »