Water-polo : la Serbie et l'Espagne sur le toit de l'Europe

Alors que la France, grâce à deux victoires, prend la 10ème place au final, la Serbie conserve son titre de championne d'Europe acquis en 2012. La Hongrie a été sa dernière victime. L'Italie termine 3e. Chez les dames, l'Espagne l'emporte alors que les Françaises prennent la 7ème place.

Water-polo : la Serbie et l'Espagne sur le toit de l'Europe
© Droits Réservés

Après leur victoire historique sur l'Allemagne lors du dernier match de poules, la France a dominé la Géorgie 10-6 grâce à 4 buts de Bodegas. La suite est moins réjouissante avec deux défaites face à la Roumanie (8-15) et l'Allemagne (13-14). La France termine donc à la 10ème place (sur 12). Une assez bonne performance si l'on prend en compte les précédents de l'équipe de France. Les dames, elles, ont battu la Grande-Bretagne 8-5 pour ne pas finir bonnes dernières : elles se classent donc septièmes sur huit. 

La Serbie toujours au-dessus

Deux ans après son sacre d'Eindhoven, la Serbie n'a pas craqué pour réitérer la même performance à Budapest. Après un succès 13-9 sur la Grèce, les Serbes ont battu le Monténégro 10-9 pour se hisser en finale. Pendant ce temps-là, la Hongrie, pays hôte, battait l'Italie 8-7. En finale, les Serbes, emmenés par un Gicic à 3 buts, l'emporte 12-7 et remportent leur 6ème Euro de water-polo. L'Italie prend la 3ème place grâce à un succès 11-9 sur les Monténégrins. 

Premier titre pour les Espagnoles

Après avoir pris la première place de son groupe, l'Espagne est directement qualifiée en demies face à la Hongrie. Un succès 9-8 au courage donne un billet pour la finale aux Espagnoles. Les Néerlandaises font faces aux Ibériques lors de la grande finale mais elles ne font pas le poids (10-5). L'Espagne remporte son premier titre européen de water-polo. La Hongrie termine 3ème. 

On peut ajouter que le Français Mickael Bodegas termine deuxième meilleur buteur de la compétition avec 20 buts. De plus, c'est le buteur avec le taux de réussite le plus élevé (52.6%).