Championnats d'Europe de natation : le sacre des Bleus et toute la sixième journée

L'Euro de Berlin 2014 a débuté depuis mercredi dernier avec de la natation en eau libre et de la natation synchronisée jusqu'à dimanche, depuis ce lundi la natation sportive et le plongeon ont débuté. Retour sur la sixième journée et le nouveau sacre du relais 4x100m nage libre masculin français.

Championnats d'Europe de natation : le sacre des Bleus et toute la sixième journée
© AFP

Les Championnats d'Europe de natation 2014 de Berlin s'étendent sur une semaine et demie. Après la natation en eau libre et la natation synchronisée, les 7 dernières journées sont consacrées à la natation sportive et au plongeon. Retour sur la sixième journée où 5 titres ont été décernés.

Plongeon

Compétition par équipes (mixte) : la Russie domine, des regrets pour les Bleus

Des regrets éternels... Après deux première rotations complètement réussies, Laura Marino et Matthieu Rosset ont raté chacun leur dernier plongeon. Cela a condamné les chances de médaille pour les deux français. Pourtant les quatre premiers sauts étaient très encourageants avec des entrées à l'eau parfaites, ils étaient deuxièmes à 4.40 points de la première place mais les deux derniers sauts ont tout remis en cause et ce sont les Russes (Minibaev et Bazhina) qui remportent l'or devant l'Ukraine (Bondar et Prokopchuk) et l'Allemagne (Klein et Punzel), à domicile. Les deux plongeurs tricolores prennent donc la quatrième place à un peu moins de 20 unités du bronze. Rageant.

  • Le classement final :

Natation sportive

400m nage libre (H) : incroyable Stjepanovic

  • Dans cette première finale de la soirée au Vélodrome de Berlin c'est le Serbe Velimir Stjepanovic qui a remporté l'or avec un chrono de 3'45"66 après être parti en solitaire dès le début de la course. L'argent revient à D'Arrigo (ITA), et le bronze à Lelliott (GBR). A noter que les quatre français en lice lors des séries matinales, Bouchaut, Pannier, Joly et surtout Agnel ne se sont qualifier pour cette finale. C'est un déception pour le Niçois qui s'entraîne désormais aux Etats-Unis sous les ordres de Bob Bowman, mais une déception relative tant le 400m n'est pas une priorité pour lui cette saison. 

 

400m 4 nages (D) : Hosszu supérieure, et de loin

  • On s'attendait à une grosse bataille entre Belmonte Garcia et Hosszu, qui a signé un nouveau record des championnats dès les séries matinales. Et bien, on a pas été déçu (ou presque). En effet, les deux nageuses se sont tirées la bourre sur les 100 premiers mètres et puis la Hongrosies est parti seule face au Record d'Europe. Elle a longtemps été en avances sur les bases de ce dernier qui est sa propriété mais elle a craqué sur la fin. Cependant elle s'offre le record des championnats en 4'31"03 en plus de l'or continental loin devant Belmonte Garcia (ESP) et Willmott (GBR). 
  •  

4x100m nage libre (D) : cruel pour le Danemark, les Bleues 5èmes

  • Il n'y avait pas eu de séries matinales pour les 4x100m nage libre féminin en raison du très faible nombre d'engagés, les relayeuses françaises (BonnetHacheSantamansBalmy) étaient donc directement qualifiées pour la finale. En finale ce sont les Danoises qui l'emportent, dans un premier temps. En effet, les filles de Copenhague sont disqualifiées sitôt la course terminée pour une prise de relais mal contrôlée. La Suède (ColemanKurasHanssonSjöström) est titrée devant les Néerlandaises (DekkerMeerVermeulenHeemskerk) et l'Italie (MizzauFerraioliGaliziPellegrini). Les Bleues sont 5èmes.
  •  

​4x100m nage libre (H) : les Français toujours au sommet

  • Après les séries matinales la France de la natation tremblait. En effet les Russes avient faits forte impression avec un énorme Grechin comme lanceur mais les Français nous on faits mentir. Lors de la finale, ils ont tous remplis leur rôle : Metella a bien lancé le relais, Gilot et Manaudou ont pris un peu de marge avant que Stravius ne conclut le travail grâce à ses énormes coulées. Le relais 4x100m nage libre tricolore est invaincu en grande compétition internationale depuis l'Euro 2012 à Debrecen, soit 4 grands rendez-vous remportés de rang (Euro 2012, JO 2012, Mondiaux 2013, Euro 2014). La France devance, avec un nouveau record des championnats d'Europe en 3'11"64, la Russie (GrechinLobintsevSukhorukovMorozov) et l'Italie (DottoOrsiLeonardiMagnini). Quelle performance des Français qui se renouvellent de compétitions en compétitions avec l'intégration de nouveaux nageurs.
  •  
  • Les demi-finales de la soirée

La Suédoise Sarah Sjöström a signé le meilleur temps des demies du 50m papillon en 24"87 (CR) devant Ottesen (DAN) et Halsall (GBR). La Française Mélanie Henique passe en finale avec le 8ème temps (26"31) alors que Marie Wattel (26"68) n'est pas parvenue à se qualifier pour cette dernière. Sur le 100m dos masculin, Jérémy Stravius, tout en décontraction et en contrôle, a signé le second temps en 53"93 derrière le Britannique Walker-Hebborn (53"62), de bonne augure avant la finale. Benjamin Stasiulis c'est lui aussi qualifié pour la finale, il a signé le 4ème temps en 54"17 : tout les espoirs sont permis du côté des bleus. En 100m brasse masculine, Giacomo Perez Dortona a terminé troisième de sa demie en 1'00"51, nouveau record personnel. Le nageur marseillais est en finale contrairement à Thomas Dahlia. C'est Adam Peaty qui a signé le meilleur temps des demies en 58"68 (CR). Le meilleur temps du 200m dos féminin est revenu à l'Espagnole Da Rocha en 2'09"13 juste devant Simmonds (GBR) et Baumrtova (RTC). Pour finir les demi-finales du 50m papillon ont eu lieu et le Français Florent Manaudou qui a signé le second temps en 23"23, tout en contrôle juste avant la finale victorieuse du 4x100m nage libre, derrière Govorov (23"04). 

+ La première journée

+ La deuxième journée

+ La troisième journée

+ La quatrième journée

+ La cinquième journée