Championnats du Monde de judo 2014 : la deuxième journée

La deuxième journée des championnats du Monde de judo avait lieu aujourd'hui en Russie. Les catégories -66kg chez les hommes et -52kg chez les femmes étaient au programme avec deux Français : Loïc Korval et Priscilla Gneto.

Championnats du Monde de judo 2014 : la deuxième journée
© IJF Media

La suite des championnats du monde de judo avaient lieu aujourd'hui sur les tatamis russes de Chelyabinsk. Les -66kg chez les hommes, avec Loïc Korval, et les -52kg, avec Priscilla Gneto, combattaient pour le sacre mondial. Retour sur cette deuxième journée de combats. 

-66kg (H) : Ebinuma en or, Korval 5ème

  • Alors qu'il visait le sacre mondial après son sacre continental à Montpellier fin avril dernier, le Français Loïc Korval n'a pris que la cinquième place après une courte mais logique défaite (sur yuko) lors de la petite finale face au Russe Kamal Khan-Magomedov. L'insoumis du judo tricolore avait pourtant très bien commencé son tournoi en battant le Papou Ashaan, l'Américain Bolen puis le Biélorusse Shershan sur 4 ippons consécutifs pour se hisser en demi-finales. Mais à ce stade de la compétition le Japonais Masahi Ebinuma, déjà double champion du monde, est trop fort. On connait la suite pour le Tricolore. En finale, le bourreau de Korval, à mi-combat, a sorti un magnifique ippon sur le Russe Mikhail Pulyaev pour s'offrir son troisième sacre planétaire après ceux de 2011 à Paris et de 2013 à Rio. La seconde médaille de bronze revient à l'Ukrainien Georgii Zantaraia.

-52kg (D) : Kelmendi conserve sa couronne, Gneto sortie très tôt

  • La Kosovare Majlinda Kelmendi, qui combattait sous le kimono de la Fédération Internationale de Judo, la fédération du Kosovo n'étant pas encore reconnue par l'instance, a conservé son titre mondial des -52kg acquis il y a un an à Rio de Janeiro. La judokate des Balkans, championne d'Europe à Montpellier en début de saison, a battu la Roumaine Andrea Chitu d'un yuko et d'un waza-ari en finale pour asseoire sa nette domination sur le judo mondial dans sa catégorie. Elle semble tout simplement intouchable, à la manière d'une Lucie Decosse des grandes heures. Les médailles de bronze reviennent à la Brésilienne Erika Miranda et à la Russe Natalia Kuziutina. Du côté de la France, Priscilla Gneto, championne du monde et d'Europe 2011 par équipes, a échoué en huitièmes de finale contre la Nippone Yuki Hashimoto. Pas de première médaille individuelle en grande compétiton internationale depuis le bronze des JO 2012 pour la native d'Abidjan donc.
La troisième journée de demain devrait être prolifique pour la France avec les entrées en lice d'Automne Pavia (-57kg) et d'Ugo Legrand et de Pierre Duprat chez les hommes en -73kg.