Championnats du Monde de judo 2014 : le titre d'Agbegnenou, le bronze de Pietri et toute la quatrième journée

La quatrième journée des championnats du Monde de judo avait lieu aujourd'hui en Russie. Les catégories -81kg chez les hommes et -63kg chez les femmes étaient au programme avec trois Français : Anne-Laure Bellard, Clarisse Agbegnenou, qui est devenue championne du monde, Loïc Pietri, qui a pris le bronze un an après son sacre mondial, et Alain Schmitt.

Championnats du Monde de judo 2014 : le titre d'Agbegnenou, le bronze de Pietri et toute la quatrième journée
© Montage VAVEL France - Droits réservés

La suite des championnats du monde de judo avaient lieu aujourd'hui sur les tatamis russes de Chelyabinsk. Les -81kg chez les hommes, avec Pietri et Schmitt, et les -63kg, avec Schmitt et Pietri, combattaient pour le sacre mondial. Retour sur cette quatrième journée de combats. 

-81kg (H) : , Pietri bronzé, Schmitt 5ème

  • Loïc Pietri, champion du monde en titre, a échoué dans sa quête d'un second sacre planétaire consécutif après une défaite d'un shido face au Canadien Antoine Valois-Fortier en demi-finale. Avant cela, le vice-champion d'Europe 2014 avait vaincu Lee SeungsuDiogo LimaRobin Pacek et Ivan Nifontov, champion du monde 2009. Un autre Français, Alain Schmitt, avait réussi, lui aussi, à se qualifier pour le dernier carré de la compétition sûpreme. Le judoka de presque 31 ans, après une très belle matinée et la prise du score face au Géorgien Avtandili Tchrikishvili lors de la demi-finale, a craqué et s'est vu infligé 4 pénalités, qui équivalent à un ippon, en fin de combat. Le tombeur de Schmitt est devenu champion du monde des -81kg quelques minutes plus tard, un an après une défaite à ce même stade la compétition face à Pietri. Pour les médailles de bronze seul Loïc Pietri est parvenu à l'emporter. Il a battu le Japonais Takanori Nagase de peu, Alain Schmitt, lui, n'a pas réussi cette performance, battu d'un shido par le Russe Nifontov que Pietri avait battu dans la matinée. 
© L'Equipe

-63kg (D) : Agbegnenou offre à la France son premier titre, Bellard échoue au pied du podium 

  • Un titre pour la France, enfin ! On a faillit attendre mais Clarisse Agbegnenou est venue offrir une Marseillaise à tout le judo tricolore, la première de la semaine russe de Chelyabinsk. La fille de Rennes qui grandit à Asnières a parfaitement ses différents combats de la journée battant successivement la Suédoise Anna Bernholm d'un yuko, la Chinoise Zhang Wen de deux yukos puis l'Italienne Edwige Gwend d'un yuko obtenu sur ko-uchi-gari. En demi-finale, la double championne d'Europe en titre, tombe face à une autre Française : Anne-Laure Bellard. Cette dernière s'était hissée à ce stade de la compétition sans trop de difficulté. Cette opposition franco-française a vite tourné à l'avantage d'Agbegnenou qui infliga un ippon à sa compatriote pour se hisser en finale face à l'Israëlienne Yarden Gerbi qui l'avait battu l'an passé à Rio de Janeiro lors de cette même finale. Un an plus tard l'affiche des -63kg est la même mais le scénario est différent. Cette fois-ci, la Française prend le dessus très vite et marque ippon au bout de 35 secondes de combat. L'affaire est pliée, Clarisse Agbegnenou est championne du monde à seulement 21 ans après deux titres continentaux et un titre mondial par équipes à 19 ans. Anne-Laure Bellard n'a pas réussi a accrocher la médaille de bronze face à la Slovène Tina Trstenjak alors que la Japonaise Miku Tashiro a pris la seconde breloque bronzée.
© L'Equipe
La cinquième journée de demain devrait être prolifique pour la France avec les entrées en lice de Posvite en -70kg et de Louette et Tcheuméo en -78kg chez les dames ainsi que d'Iddir en -90kg chez les hommes.
  •  

+ La première journée

+ La deuxième journée

+ La troisième journée