Championnats du Monde de volley-ball 2014 : la France débute par une victoire poussive

Pour son entrée en lice dans le Mondial 2014, les Bleus affrontaient la modeste nation du Porto Rico à Cracovie. Ils n'ont pas déçu et remporté le match 3-0 (25-23, 25-22, 26-24). La France, qui vise le podium, a encore une longue route à parcourir avant de toucher au but. Prochain rendez-vous mardi à 20h15 face aux Italiens.

Championnats du Monde de volley-ball 2014 : la France débute par une victoire poussive
© Droits réservés
Porto Rico
0 3
France
Porto Rico: Torres, Soto, Muniz, Roman, Goas, Jo. Rivera, Cruz, Del Valle, Ja. Rivera, Sierra, Ortiz, Morales.
France: Rouzier, Le Roux, Maréchal, Ngapeth, Le Goff, Toniutti, Tillie, Aguenier, Grebennikov, Tuia, Lafitte, Jaumel.
SCORE: 23-25, 22-25, 24-26.
ARBITRE: Charles Kamdoum (CAM), Abdullah Alenezi (KUW).
ÈVÉNEMENTS: Championnat du Monde de volley-ball 2014. Première phase. Cracovie, Krakow Arena.

Une première maîtrisée. Les hommes de Laurent Tillie ont bien débuté leur campagne mondiale en Pologne face au Porto Rico. Tout n'a pas été parfait mais le beau parcours en Ligue Mondiale en début d'été a grandement aidé à retrouver les automatismes même si cela a été poussif et brouillon.

De la maîtrise de bout en bout malgré de nombreuses erreurs

  • Lors de la première manche c'est Earvin Ngapeth et Antonin Rouzier, les deux têtes d'affiche de l'équipe, qui mènent la France à 25 points et au gain de celle-ci grâce à, respectivement, 5 points et 1 block et 4 points. Dans le même temps, les Portoricains, dépassés en milieu de set, reviennent bien sur la fin mais les Bleus réussissent à conclure à 24-23 sur une attaque de Ngapeth. Le deuxième set est de la même facture que le premier, les Bleus l'emportent 25-22 sur un ace de Kévin Le Roux. Les Portoricains ont des problèmes en réception, surtout sur les services de Rouzier. Les Bleus profitent des erreurs de leurs adversaires (16 à 12) et sont supérieurs aux blocks et au service. En effet, ils marquent moins de points sur des attaques que les américains (30 à 26). La troisième manche est vraiment plus compliquée pour nos Français qui sont de moins en moins réguliers. Ils doivent leur salut aux fautes adverses qui leurs permettent de mener 15-14. A parti de là les Français, grâce à un block, le premier depuis longtemps, commencent à s'échapper pour mener 20-17 sur un ace de Toniutti. Cependant, Porto Rico va y croire en revenant à 20-20 sur trois erreurs tricolores. Mais dans le money time, les volleyeurs hexagonaux se remobilisent, après un temps mort technique, et remportent la troisième manche 26-24. Un bonne victoire en trois manches pour lancer la compétition qui n'est pas une belle victoire tant les Français ont commis des erreurs. 
© Droits réservés
Il faudra être beaucoup plus régulier pour battre les Italiens dans 48 heures mais on compte sur la capacité des hommes de Tillie à se remobiliser et à se remettre en question pour passer l'obstacle transalpin.