La France au bout du suspense

Dans un match difficile, la France s'impose sur le score de trois sets à un

La France au bout du suspense
FFVB

Mardi, la France avait perdue au terme d'une fin de match catastrophique. A l'heure d'affronter une équipe d'Iran qui créer la surprise depuis le début du mondial en ayant battue deux équipes majeures en autant de match, la France pouvait craindre une nouvelle défaite de cette confrontation.

Le match débute de belle façon pour la France qui met en place son jeux et qui semble avoir gommer ses (trop) nombreuses imprécisions. La force de frappe en attaque des Bleus met les iraniens dans le doute. Le bloc français empêchent les Iraniens de développer leur attaque Les Français s'imposent donc fort logiquement dans ce premier set sur le score de 25 à 18. Et puis comme face l'Italie, l'équipe de France connait un gros passage à vide. Les petites imprécisions font leurs réapparition et les Bleus ne parviennent plus à scorer. Totalement incapable de réagir et fébriles, à l'image du carton rouge reçu par Ngapeth pour avoir trop parler à l'arbitre, les Bleus concèdent le deuxième set sur le score de 14 à 25.

Et la lumière fût.

Cette équipe de France regorge de talent et décide de le faire savoir en ce troisième set. Les hommes forts de l'équipe se remettent la tête à l'endroit et la France accélère. Les Bleus se trouvent enfin, autant en attaque qu'en défense et posent des problèmes à des iraniens qui deviennent de plus en plus fébrile. Les Bleus, dans les points les plus bataillés retrouvent de la maitrise et de la précision dans le dernier geste. L'équipe de France remporte le troisième set sur le score de 25 à 19. Le quatrième set est un set de folie. L'Iran hausse leur niveau de jeu, vexé d'avoir été baladé au troisième set. Les bleus tiennent le rythme et rendent coup pour coup. A l'approche des derniers points de cette partie, la tension monte encore d'un cran et il faudra pas moins de 4 balles de match au Bleus pour s'imposer.

En battant l'équipe d'Iran, la France se rassure et frappe un grand coup. À confirmer au match suivant cependant.