Championnats du Monde de lutte 2014 : l'irrésistible Sadulaev et toute la première journée

Les Championnats du Monde de lutte se déroulent du 8 au 14 septembre en Ouzbékistan, à Tashkent. Tous les jours VAVEL France vous propose de revenir sur les compétitions de la journée écoulée. Ce lundi on met le cap sur la première journée de compétition.

Championnats du Monde de lutte 2014 : l'irrésistible Sadulaev et toute la première journée
© Droits réservés

Les tournois des -57kg, des -70kg, des -86kg et des -125kg de lutte libre étaient au programme de la première journée de compétition aux Mondiaux de lutte en Ouzbékistan.

Yang, Tsabolov, Sadulaev et Akgul titrés pour la première fois

En -57kg c'est le Nord-Coréen Yang Kyong-Il, bronzé à Londres et titré sur la scène mondiale en -55kg il y a 5 ans, qui est devenu champion du monde en battant, lors de la finale le Géorgien Vladimer Khinchegashvili. L'Iranien Hassan Sabzali Rahimi et le Biélorusse Uladzislau Andreyeu, qui avaient battu le seul Français engagé en ce premier jour de compétition, Zoheir Al Ourraqe, lors du premier tour, prennent le bronze. En -70kg, le Russe Khtik Tsabolov, champion du monde juniors en 2011, a triomphé du Turc Yakup Gor en finale pour s'offrir le titre mondial seniors. L'Ouzbek Bekzod Abdurakhmonov offre une première médaille, de bronze, au pays hôte alors qu'Ali Shabanau (BLR) l'accompagne sur cette troisième marche du podium. Un autre Russe a triomphé en cette première journée de combats à Tashkent, il s'agit d'Abdulrashid Sadulaev qui a fait résonner le Gossoudarstvennyï gimn Rossiïskoï Federatsii grâce à un succès chez les -86kg. Le lutteur de même pas 18 ans connaît une ascension fulgurante : champion du monde cadets 2012, champion du monde juniors 2013 et donc champion du monde seniors 2014. Le Cubain Reineris Salas prend l'argent alors que le Turc Selim Yasar et l'Iranien Mohahmmadhossein Askari Mohammadian complètent le podium. Pour finir, dans la plus lourde des catégories de la lutte libre, les -125kg, c'est le Turc Taha Akgül qui décroche le Graal, enfin, après trois titres européens consécutifs depuis 2012, un titre aux Universiades l'an passé et un bronze aux Mondiaux de Budapest l'an passé aussi. Le Perse Komil Ghasemi, battu en finale, décroche une breloque argentée tandis que Tervel Ivaylov Dlagnev (USA) et Khadzhimurat Gatcalov (RUS) se parent du métal le moins précieux. 

Demain c'est la deuxième journée à Tashkent, les compétitions des -61kg, des -65kg, des -74kg et des -97kg de lutte libre seront au programme.