Championnats du Monde de lutte 2014 : le jour doré de Noumonvi et toute la cinquième journée

Les Championnats du Monde de lutte se déroulent du 8 au 14 septembre en Ouzbékistan, à Tashkent. Tous les jours VAVEL France vous propose de revenir sur les compétitions de la journée écoulée. Ce vendredi on met le cap sur la cinquième journée de compétition.

Championnats du Monde de lutte 2014 : le jour doré de Noumonvi et toute la cinquième journée
© Droits réservés

Les tournois des -63kg de lutte libre dames et des -75kg et des -85kg de lutte gréco-romaine étaient au programme de la cinquième journée de compétition aux Mondiaux de lutte en Ouzbékistan. La France a décroché sa première médaille, la plus belle avec Mélonin Noumonvi.

Mélonin Noumonvi (-85kg) sur le toit du monde

  • Toujours placé, jamais gagnant. La carrière internationale du lutteur gréco-romain français, Mélonin Noumonvi se résumait à cela avant ce 12 septembre 2014 à graver dans le marbre de la lutte française. Le Parisien de presque 32 ans, cinquième des Jeux de Pékin en 2008, a réalisé la journée parfaite en dominant l'Austrichien Hrustanovic 5-0, puis le Suédois Johansson de justesse, puis le Nippon Amano 2-0 et pour finir le Hongrois Lorincz, futur médaillé de bronze avec l'Ukrainien Beleniuk, par la plus petite des marges pour être assuré de la médaille et disputer la grande finale. La vice-champion 2009, a réalisé une finale pleine en dominant l'Azéri Saman Tehmasebi 3-0 sans jamais se faire peur. Il devient, seulement, le troisième Français champion du monde de lutte gréco-romaine après Patrice Mourier en 1987 à Clermont-Ferrand et Yvon Riemer en 1995 à Prague. Le quadruple médaillé de bronze aux championnats d'Europe (2006, 2007, 2010, 2013) rentre donc dans l'Histoire du sport et de la lutte française par la plus grande des portes. 
© Droits réservés

Julfalakyan et Tkach prennent également l'or

Dans la seconde catégorie disputées en cette cinquième journée à Tashkent, les -75kg, c'est l'Arménien Arsen Julfalakyan, argenté aux derniers JO et champion d'Europe 2010, qui a remporté la compétition en infligeant un cinglant 4-0 en finale au Croate Neven Zugaj. L'Américain Andrew Thomas Bisek et l'Azéri Elvin Mursaliyev s'offrent les deux médailles de bronze. Pour finir, en lutte libre dames, dans la dernière catégorie disputée des Mondiaux, les -63kg, c'est l'Ukrainienne Yuliya Tkach qui a remporté la médaille d'or. C'est la première fois que la lutteuse ukrainienne, championne d'Europe 2011 à Dortmund et 2012 à Belgrade, s'illustre au plus haut niveau mondial. Elle a battu l'Américaine Elena Sergey Pirozhkova 4-2 en finale pour s'y hisser. Lazinskaya (RUS) et Grigorjeva (BUL) montent sur la dernière marche du podium. 

Le titre mondial par équipes féminin de lutte libre revient au Japon, fort logiquement, avec 55 points. La Russie (48 points) en argent, les Etats-Unis (41 points) bronzés.

Demain c'est la sixième journée à Tashkent, les compétitions des -66kg, des -80kg et des -130kg de lutte gréco-romaine seront au programme.
  •  

+ La première journée

+ La deuxième journée

+ La troisième journée

+ La quatrième journée