Playoffs NFL Divisional : Spectacle et records !

Les deux premiers matchs de playoffs divisional NFL ont eu lieu cette nuit. Les Patriots ont tout d'abord effacé les Ravens 35 à 31 avant que les Seahawks ne dominent les Panthers par 31 à 17.

Playoffs NFL Divisional : Spectacle et records !
Brady et Gronk : duo gagnant !

New England Patriots 35 - 31 Baltimore Ravens

Il existe en NFL des matchs exaltants où l’on vibre jusqu’à la dernière seconde et où des records tombent. Celui-ci en fut un ! Menés rapidement 14-0 par Baltimore et un Joe Flacco parfait (9/10), les Patriots réagissent parfaitement grâce à leur quaterback play-boy Tom Brady. Trois connexions avec son tight end Gronkowski puis un touchdown de 4 yards à la course pour le QB bostonien pour revenir à 7 points. Deux possessions plus tard, Brady obtient des firsts down, Edelman provoque des fautes et c’est ce dernier qui inscrit un touchdown acrobatique sur une passe de 15 yards. 14-14. À 1 minute de la pause, Brady est cette fois-ci intercepté par Smith et Flacco en profite pour trouver Daniels au milieu de trois défenseurs dans la zone. 21-14 pour les Ravens à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, le duo Flacco-Forsett fait plier la défense des Pats pour un quatrième touchdown. 28-14. À ce moment du match, Joe Flacco est à 22/29 pour 4 TD et aucune interception. Brady réplique immédiatement avec un 7/8 et un Gronk trouvé dans la zone pour ramener ses Patriots à 28-21. Sur la possession suivante des hommes de Bill Belichick, Brady trouve Edelman qui…passe pour Amendola ! TD de 70 yards et 28 partout. Égalité et 20 minutes à jouer.

Suite à un drive bien emmené par Forsett à la course, les Ravens passent un Field Goal (31-28 pour les visiteurs). Sur la possession qui suit, Brady trouve LaFell qui couvre 23 yards jusqu’au touchdown. Les Patriots sont devant pour la première fois au score (35-31) et Tom Brady entre dans la légende puisqu’il devient le meilleur passeur pour touchdown de l’histoire des playoffs NFL avec 46 TD, dépassant ainsi les 45 TD de Joe Montana. Sur le drive qui décidera très probablement du match, Flacco survit à une quatrième tentative mais pas aux deux dernières minutes puisqu’il est intercepté par Harmon dans la zone d’en but alors qu’il cherchait Smith. Brady met trois fois le genou à terre et Allen punt. 4 secondes pour un Ave Maria de 54 yards pour Joe Flacco…la balle est parfaitement jetée dans la zone d’en but mais est repoussée ! New England l’emporte 35-31 et se dirige vers la finale de Conférence Americaine pour laquelle il recevra la vainqueur de Denver - Indianapolis.

Seattle Seahawks 31 - 17 Carolina Panthers

Deux équipes qui défendent bien et deux quaterbacks aux profils similaires, voilà qui promettaient un match serré. Il a ainsi fallu attendre la septième possession pour voir des points inscrits dans ce match entre les Seahawks et les Panthers. Ce sont les visiteurs qui prennent les devants sur un drive court, profitant d’un fumble de Stewart recouvert par McDaniel. Russell Wilson trouve deux fois Baldwin, la seconde pour un touchdown de 26 yards. 7-0 pour Seattle. SuperCam Newton se doit de réagier et il le fait ! Il couvre 9 puis 6 yards à la course, trouve deux fois Brown puis Benjamin dans la zone d’en but pour un TD de 7 yards à la passe. Les Panthers égalisent 7-7. À peine le temps de souffler que Wilson envoie Kearse sur orbite : un touchdown de 63 yards remet Seattle en tête de sept points, 14-7. La fin de première période est marquée par les décisions arbitrales et un Field Goal botté trois fois et finalement réussi par Gano. Carolina s’en tire bien en n’étant mené seulement 14-10 à la pause.

Le troisième quart-temps se résume par des possessions à rallonge et infructueuses. Marshawn Lynch enclenche alors le Beast Mode et réveille le CenturyLink Field. Seattle n’avait parcouru que 24 yards à la course en première période et la Bête se devait de changer ça. En une seule tentative, Lynch parcoure 25 yards puis 7 et soulage son quaterback qui en parcoure 14 et 7. Un sack de Davis oblige les Seahawks au Field Goal, inscrit juste après la fin du troisième quart. 17 à 10 pour les locaux à l’orée de la dernière période.

La possession suivante des Panthers étant rapidement avortée, Seattle débute sur une bonne position, sur ses propres 41 yards. Russell Wilson trouve deux fois Willson pour 29 et 25, la deuxième fois étant synonyme de touchdown. 24-10 pour Seattle et 10:26 à jouer. La NFL trouvait dans ses archives un record dont elle a le secret : Seattle a mené dans les 53 derniers matchs que les Seahawks ont joués, ce qui constitue la plus grande série de l’histoire de la ligue. Un record dont les Panthers n’ont cure puisqu’il leur faut inscrire deux touchdown pour égaliser, en moins de 10 minutes. Cam Newton trouve Dickson, Benjamin et Olsen pour respectivement 19, 12 et 31 yards. Dans la red zone, Chancellor intercepte et retourne pour touchdown sur 90 yards. Un record (encore un) de longueur pour un pick-six pour la franchise du Pacifique en post-season. 31-10 pour Seattle avec moins de six minutes à jouer, la messe est dite.

Pour l’honneur, Newton trouvera une deuxième fois dans le match Benjamin dans l’en but (31-17). L’onside kick de Carolina échoue, Seattle joue à la course pour faire tourner le chrono que les Panthers stoppent avec leurs temps morts. Une passe de 33 yards de Wilson pour Kearse sonne le glas de la franchise de Charlotte. Seattle se qualifie pour la finale de la Conférence Nationale et recevra le vainqueur de Green Bay – Dallas.