Championnats d’Europe par équipes : Bilan mitigé pour les Bleus

Après un mois de mai prometteur, les meilleurs Français se présentaient ce week-end aux Championnats d’Europe par équipe à Gateshead en Grande-Bretagne avec des ambitions légitimes. A l’arrivée, le bilan est mitigé pour cette équipe de France qui a alterné le bon et le moins bon.

Championnats d’Europe par équipes : Bilan mitigé pour les Bleus
Bouabdellah Tahri, le plus gros pourvoyeur de points français à Gateshead.

   Samedi, sous un soleil radieux

Les Français ont su bien se mettre en évidence, malgré de fortes rafales de vent allant jusqu’à plus de 4 mètres par seconde, à l’image d’un Jimmy Vicaut fortement handicapé sur son 100m qu’il remporta tout de même en 10’28 (+4,1 m/s) montrant ainsi qu’il était bel et bien le patron du 100m européen.

Au rayon des bonnes nouvelles du samedi, on peut ajouter la victoire de Mélina Robert-Michon au lancer du disque avec un jet à 63m75 réalisant ainsi son meilleur jet de l’année. Habituée des places d’honneur en compétition internationale, elle confirme ainsi qu’elle sera une concurrente a ne pas prendre à la légère dans l’optique des prochains championnats du monde de Moscou cet été où elle visera un podium.
De son côté, Bouabdellah Tahri finissait 2ème d’un 5000m dominé par le double champion Olympique britannique Mô Farah tandis que Mickael Hanany et Myriam Soumaré terminaient tous les deux deuxième respectivement du concours de la hauteur pour l’un et du 100m pour l’autre. Dans le même temps, Marie Gayot se classait 3ème du 400m dans l’excellent temps de 51’54. 
Au rayon des déceptions, Marc Macédot qui terminait son 400m à la 10ème place au cumulé des deux séries après un tour de piste bouclé en 47’13 ou encore le relais 4x100m masculin (Biron, Lemaitre, John, Vicaut) qui terminait 4ème de sa course et à la même place au cumulé des deux séries dans le temps de 38’34.
 
A la fin de la première journée, la France pointait à la 5ème place du classement général avec un total de 164,5 points.
 
 
    Dimanche, dans des conditions exécrables
Les performances françaises furent là aussi assez mitigées. Quatre victoires sont à signaler côté français : Renaud Lavillenie, fort de son statut de meilleur perchiste mondial, a pleinement assumé son statut sautant ainsi à 5m77 dans un concours qui s’est disputé en salle à cause de la météo. Christophe Lemaitre a lui confirmé, à 15 jours de son duel face aux Jamaïcains Usain Bolt et Warren Weir au Meeting Areva, qu’il était une pointure du 200m mondial. Après un départ poussif, il s’est imposé en 20’27 (+2,4 m/s). Bouabdellah Tahri s’est lui imposé sur le 3000m en 8’05’31. Il aura ainsi rapporté 23 points à l’Equipe de France sur l’ensemble de la compétition. Et enfin la dernière victoire tricolore du week-end est revenu à Eloyse Lesueur, vainqueur pour 1cm (6m44 contre 6m43) du concours de la longueur.
Au rayon des satisfactions dominicales, on peut ajouter la belle 2ème place de Teddy Tamgho au triple saut pour son retour en Bleu où il a réalisé un triple bond à 16,62m (-2,0 m/s) ou encore les belles deuxièmes places pour Pascal Martinot-Lagarde et Myriam Soumaré, respectivement sur 110m haies en 13’28 (+2,4 m/s) pour le premier nommé et sur 200m en 23’05 (+0,7 m/s) pour Soumaré. On peut également ajouter la belle 3ème place de Yoann Kowal sur 3000m steeple avec un chrono de 8’38’76 ou encore la 3ème place du relais 4x400 féminin (Gayot, Guion-Firmin, Anarchasis, Guei) qui a réalisé le chrono de 3’29’55 sur ce quadruple tour de piste.
Au rayon des déceptions, à signaler le 0 au marteau de Stéphanie Falzon, la dernière place de Kilian Duréchou au javelot ou encore la 11ème place de Mélanie Melfort dans un concours de la hauteur féminine qui s’est lui aussi déroulé en intérieur.
 
  Ainsi, cette Equipe de France aura terminé la compétition à la 4ème place avec un total de 310,5 points. Au cours du week-end, les cadors français ont montré leur bon état de forme. Plutôt de bon augure à moins de deux mois de Moscou. La déception reste tout de même présente avoir échoué au pied du podium.
 
CLASSEMENT FINAL :
 
   - 1 : Russie (354,5 points)
   - 2 : Allemagne (347,5 points)
   - 3 : Grande-Bretagne : (338 points)
   - 4 : France : (310,5 points)
   - 5 : Pologne : (305,5 points)
   - 6 : Ukraine (291,5 points)
   - 7 : Italie (260,5 points)
   - 8 : Espagne (251 points)
   - 9 : Turquie (197,5 points)
   - 10 : Biélorussie (155,5 points)
   - 11 : Grèce (152 points)
   - 12 :  Norvège (137 points)
 
Les trois dernières équipes, la Biélorussie, la Grèce et la Norvège, descendent en Première Ligue.