Farah, encore une fois

Un an après son titre olympique, Mo Farah s'est adjugé samedi le titre mondial du 10 000 mètres à Moscou. En s'imposant en 27'21"71, Farah entre un peu plus dans l'histoire de l'athlétisme britannique.

Farah, encore une fois
©Reuters

Ce n'est pas une surprise. C'était annoncé et c'est arrivé. Le Britannique Mo Farah s'est adjugé le 10 000 mètres messieurs lors de ces championnats du monde. Ce titre est le deuxième de sa carrière, après celui du 5000 mètres décroché. Mo Farah aura pris son temps. Après 15 tours dans le peloton, il se sera décidé à 10 tours de l'arrivée de rejoindre les hommes de tête. Il se sera ensuite échappé à quatre tours de l'arrivée avec l'Ethiopien Ibrahim Jeilan, le Kenyan Paul Tannui et l'Américain Galen Rupp. A la cloche, ce fut pourtant l'Ethiopien Jeilan qui plaça une accélération. Pas assez pour inquiéter le patron. Ce fut au sprint que tout se joua et à ce petit jeu là, Farah régla Jeilan (2ème) et Tannui (3ème), qui avait mené une bonne partie de la course. Il faudra attendre vendredi pour retrouver Mo Farah, ce sera pour un doublé avec le 5000 mètres.