La France danse le Tamgho à Moscou

L'athlétisme français et mondial attendait son retour au plus haut niveau, le voilà. Teddy Tamgho s'impose avec la manière aujourd'hui lors de la dernière journée des championnats du Monde à Moscou. Il s'empare de la médaille d'or avec un bond de 18,04 m en devançant le Cubain Pablo Pedro Pichardo (17,68 m) et l'Américain Will Claye (17,52 m). Avec un saut astronomique et plusieurs records et performances à la clé.

La France danse le Tamgho à Moscou
Tamgho tout sourire avec le drapeau français en montrant son triple bond monstrueux (Reuters/Dominic EBENBICHLER)

"C'est juste le calme avant la tempête"  Voici ce que répétait Teddy Tamgho dans les médias et sur les réseaux sociaux avant de s'élancer pour cette finale du triple saut aujourd'hui. Le Français n'a pas déçu pour son grand retour en compétition internationale en décrochant la médaille d'or avec un bond de 18,04 mètres soit son record personnel, le record de France, la meilleure performance mondiale de l'année et la première fois depuis dix-sept années qu'un triple sauteur atteint la barre des 18 mètres en compétition. Depuis le record du monde du Britanique Jonathan Edward (18,29 m) personne n'avait pu dépasser cette distance. Tamgho est seulement le troisième à passer cette gradation en triple saut, un poing d'honneur au travail fourni avec son nouvel entraîneur depuis 2010 Iván Pedroso (médaillé Olympique et Mondial en saut en longueur) suite à 22 mois d'indisponibilité pour cause de blessures qui ont rendu l'homme plus fort.

La rage de vaincre a fait la différence

Auteur de son meilleur saut de la saison dès le premier essai (17,65 m) , Tamgho fait plus que bonne figure dès l'entame du concours. Le français s'attendait à avoir de la concurrence aujourd'hui. Aucun dépit ni agacement lorsque le Cubain Pablo Pedro Pichardo fait une meilleure marque de 3 centimètres (17,68 m). Tamgho croit plus que jamais en ces capacités et va montrer ensuite de quoi il est capable. Son second et son troisième essai passaient au delà de la barre des 18 m mais le français avait mordu. L'essai suivant était le bon, second avant d'entamer sa quatrième tentative, il égale la marque de Pichardo et fait un bond de 17,68 m. Cinquième essai, il mord encore une fois avec une marque encore supérieure aux 18 m. Le Cubain étant le seul prétendant à pouvoir lui contester la place de médaillé d'or, le dernier essai virait à l'affrontement entre les deux triple sauteurs. Pichardo, détenteur de la meilleure performance de l'année (17,69 m) ne voulait pas laisser Tamgho s'imposer mais hélas... Tamgho se prépare pour son sixième essai, et la suite vous la connaissez. Record de France (18,04 m).