Ligue de Diamant : le point à mi-saison

C'est (déjà) la mi-saison en athlétisme. Ou du moins en Ligue de Diamant. Enfin pas exactement car 6 meetings ont été disputé sur 14. Cependant il est l'heure de faire un premier bilan avant le retour du circuit mondial en Europe.

Ligue de Diamant : le point à mi-saison
© Droits réservés / Montage VAVEL France

Depuis le lancement de la saison, le 9 mai dernier à Doha, le cirque de la Ligue de Diamant est passé par Shanghai, Eugene, Rome, Oslo et New York. Les deux prochains meetings étant programmés à Lausanne (03 juillet) et à Paris (05 juillet). Petit tour d'horizon des performances et des leaders à la Diamond Race avant la dernière ligne droite qui sera, tout de même, entrecoupée des Championnats d'Europe de Zürich en août.

Deux français dominent leur spécialité, les Américains, les Jamaïcains et les Est-Africains présents

Renaud Lavillenie, avec trois victoires en trois meetings, domine la perche. Il l'a emporté à Shanghai (5.92m/MPM), Eugene et Oslo et sera présent à Saint-Denis pour le meeting Areva. Pascal Martinot-Lagarde, quand à lui, a gagné deux des quatre 110m haies disputés dont un, à Oslo, en 13"12. Il avait alors signé la MPM, battu depuis avec un chrono de 12"99. Le sprint est dominé par les Américains et les Jamaïcains : Gatlin (9"92) domine le 100m alors que les Caribéens Ashmeade (20"13) et Weir (19"82/MPM) dominent, ensemble, le 200m. LaShawn Merritt, quand à lui, a tout gagné cette saison en Ligue de Diamant, il est donc logiquement en tête sur le 400m. Les Est-Africains dominent, logiquement, le demi-fond. 

La hauteur atteint des sommets

Trois concours de saut en hauteur et trois performences incroyables de trois athlètes différents. Premier acte à Doha, début mai, Ivan Ukhov l'emporte à 2.41m. Le Russe déclare alors que le record du monde peut tomber à tout moment. Ensuite à Rome, le Qatari Barshim l'emporte à la même hauteur d'Ukhov, Sotomayor tremble de plus en plus. Pour finir à New York, la lutte atteint son paroxysme : Bohdan Bondarenko l'emporte à 2.42m, Barshim arrive second à la même hauteur. Les deux sauteurs ont tenté le record du monde, sans succès. Cependant on ne voit pas comment ce record ne peut pas tomber cet été, la densité étant trop forte.

Les leaders dans chaque spécialité à la Diamond Race :

Chez les dames c'est sensiblement comme chez les hommes

Tori Bowie (USA) domine le 100m avec deux victoires et a même remporté un 200m. Elle a réalisé son record à Rome en 11"05, c'est la révélation de ce début de saison. La Nigérianne Okagbare en tête sur le 200m, Williams-Mills (JAM) exerce une domination sans partage sur le 400m alors que la Kenyane Sum fait de même sur le 800m.

Dans les concours, à part Valerie Admas sur le lancer du poids et Sandra Parkovic sur le lancé du disque, personne ne prend totalement la mesure des ses adversaires. C'est plus ambigüe. 

Les leaders dans chaque spécialité à la Diamond Race :