Interview : Valentin Lavillenie "Je veux écrire mon histoire"

Le sauteur à la perche Valentin Lavillenie a accepté notre demande d'interview. Absent des championnats d'Europe de Zurich,  il répond sans retenue à nos questions.

Interview : Valentin Lavillenie "Je veux écrire mon histoire"
Valentin Lavillenie / crédit : radioscoop.com

Il a 23 ans, il s'appelle Valentin Lavillenie et incarne l'avenir de la perche Française. Vavel France vous livre en exclusivité les réponses d'un futur grand.

Vavel France : Vous avez choisi la perche dans le but de suivre votre frère Renaud ou par simple choix personnel ?

Valentin Lavillenie : Le choix du saut à la perche a été naturel pour moi, j'ai tous essayé en athlétisme et le fait que mon père soit entraîneur à la perche cela avantage. Mais c'est avant tout l'endroit ou je m'amusais le plus.


"J'ai vécu une année 2014 tres douloureuse mentalement "


V.F : Vous ne pourrez malheureusement pas participer aux Championnat d’Europe qui se disputent actuellement en raison de nombreux soucis physiques, c’est sans doute une grande déception pour vous ?

Valentin Lavillenie : Rester à la maison lors d'un championnat est quelque chose de tres dur, j'ai vécu une année 2014 très douloureuse mentalement à cause de nombreux pépins physiques. J'essaye du coup de me concentrer et de travailler le renforcement afin d'atteindre mes futurs objectifs !

V.F : Votre retour est prévu pour quand ?

Valentin Lavillenie : Les compétitions hivernales commencent réellement début Janvier, cependant on commence l'entraînement en Septembre/Octobre avec peut-être des compétitions comme les Championnats de France de spécialité et un meeting en décembre. Toutefois, comme je disais, je reprend déjà pour me renforcer.


"Que mon frère soit recordman du monde ne me change rien"


V.F : Avoir son grand frère Champion Olympique et recordman du monde du même sport que vous, cela vous inspire forcément ?

Valentin Lavillenie : Que mon frère soit champion olympique et recordman du monde ne me change rien. Je veux être focalisé sur moi-même et écrire ma propre histoire. On s'entraîne ensemble et il m'apporte des conseils.

V.F : On peut dire que l’année 2013 est pour vous l’année du déclic, y a-t-il eu des changements dans votre vie, du travail et des sacrifices supplémentaires ?

Valentin Lavillenie : 2013 est l'année du déclic, mais ce n'est que le début. Les sélections en Equipe de France ont changé beaucoup de choses. Mais on ne peut pas parler de sacrifices, il s'agit de travail supplémentaire, et d'une prise de conscience de beaucoup de choses dans l'approche des compétitions.

V.F : Vous incarnez l’avenir de l’athlétisme et de la perche Française, dans une génération qui comprend également Pierre-Ambroise Bosse et Pascal Martinot-Lagarde. Vous devez sans doute être fier du travail accompli ?

Valentin Lavillenie : Contrairement à Pascal et Pierre-Ambroise, je n'ai pas encore explosé réellement. Je travaille dans l'optique de réaliser mes objectifs et incarner l'avenir de l'athlétisme francais me rend réellement fier car le maillot tricolore est le plus beau que je n'ai jamais revêtu. C'est un honneur de représenter notre pays.

V.F : Votre prochain objectif après votre rétablissement ?

Valentin Lavillenie : Mes objectifs... simplement de sauter, de sauter en prenant du plaisir. De battre mon record et de retrouver le maillot tricolore.

Merci à Valentin d'avoir pris le temps de répondre à nos questions.