Terrible image sur le podium du 3000 mètres steeple

Suite à l'hymne Français, Yoann Kowal a quitté sa marche supérieure pour rejoindre sur la seconde marche le Polonais Krystian Zalewski, laissant seul l'Espagnol Angel Mullera, médaillé suite à la réclamation de sa délégation et au déclassement de Mahiedine Mekhissi.

Terrible image sur le podium du 3000 mètres steeple
©Icon Sport

Que ce 3000 mètres steeple aura fait parlé. Tout est parti d'un geste de joie de Mahiedine Mekhissi qui enleva son maillot suite à sa victoire... mais 100 mètres avant la ligne d'arrivée. Carton jaune sans conséquences des juges avant une réclamation des Espagnols, espérant une médaille pour leur coureur Angel Mullera, quatrième. Le comité compétent se réunit et décide de disqualifier purement et simplement Mahiedine Mekhissi, qui n'avait pourtant gêné aucun concurrent vu sa confortable avance. Du coup, le second Yoann Kowal devient médaillé d'or ; le troisième Krystian Zalewski médaille d'argent et l'Espagnol Angel Mullera médaillé de bronze. Ce vendredi avait lieu le podium et le moins que l'on puisse dire est qu'il a été mouvementé.

Mullera sifflé par le public

Jusqu'à la fin de l'hymne national français, tout s'est passé normalement même si Kowal avait tout de même du mal à accepter l'or. Une fois le passage officiel terminé, Kowal a détonné. Au lieu de rester sur la première place et d'accueillir ses dauphins, il a préféré rejoindre la seconde marche, celle qu'il méritait selon lui, laissant ainsi Angel Mullera seul sur la troisime place. Ce dernier n'aura d'ailleurs pas vécu une cérémonie de tout repos, étant tout d'abord copieusement sifflé par le public de Zurich avant de voir ce geste lui être infligé. Les trois hommes se retrouveront tout de même finalement sur la première marche du podium sans que Kowal ne mette sa main derrière le dos de Mullera et sans qu'il ne lui adresse un regard. Le clan français, à l'image de son DTN Ghani Yalouz "n'oubliera pas ce qu'il s'est passé".