Un Open de France à la Nord-Irlandaise !

Auteur d'une dernière journée impressionnante, le golfeur nord-irlandais Graeme McDowell accroche une nouvelle ligne à son palmarès en levant pour la deuxième fois en deux ans l'Alstom Open de France.

Un Open de France à la Nord-Irlandaise !
Le parcours du Golf National

Graeme McDowell, déjà vainqueur en 2013 de l'Alstom Open de France est parvenu, ce dimanche à conserver son titre au terme d'un quatrième tour magistral, marqué par des conditions climatiques dantesques. Conditions difficiles qui scient à ravir à ce golfeur atypique, habitué à ce type de conditions très courantes sur les links de son pays natal.

La craquante de Stadler sous la pluie et le retour de "G-Mac" en habitué

S'imposer ce dimanche n'était pourtant pas chose aisée pour le vainqueur de l'US Open 2010 qui débutait sa journée sous des hallebardes d'eau à - 1 sous le par, soit neuf coups de retard sur le très impressionnant golfeur américain, Kevin Stadler vainqueur cette année du "Waste Management Phoenix Open". Jusque là, l'Américain, âgé de 34 ans, fils de la légende Craig Stadler, vainqueur du Masters en 1982 s'était comporté admirablement, maitrisant sans réel soucis les nombreux pièges de ce parcours, de façon à laisser penser qu'il serait intouchable lors du dernier tour.

Ce quatrième tour s'est pourtant apparenté à un véritable calvaire pour Stadler, visiblement très nerveux face à des conditions auxquelles il n'est pas habitué étant donné que dans les épreuves du circuit PGA américain, le jeu est régulièrement arrêté à la moindre goute d'eau ce qui n'est pas le cas dans le circuit PGA européen.

Pendant que McDowell accumulait les birdies, Stadler enchainait, lui, au contraire les bogeys, se fendant même d'un double bogey sur le trou n°7 à cause d'une sortie trop large dans les hautes herbes. La suite logique des événements voyait McDowell gérer intelligemment le parcours pour revenir et se détacher inexorablement sur les derniers trous concluant sa carte par un bogey anecdotique avec un coup d'avance sur Stadler et le Thailandais Jaidee.

Les Français présents

Du coté des Français, les fortunes furent diverses et si le résultat d'ensemble fût plus que correct avec dix golfeurs hexagonaux qui passaient le cut, force est de constater qu'ils n'occupaient pas les premières places; à commencer par Victor Dubuisson. Le 23e mondial, leader du golf français, insuffisamment remis d'un rhûme des foins se montra à l'instar de ses compatriotes, très irrégulier durant ces quatre jours. La satisfaction vint du Francilien de 29 ans, Victor Riu qui fût longtemps à la bagarre pour la victoire et remarquable 8e au final. Cette place lui permettant de se qualifier pour l'Open Britannique qui aura lieu dans deux semaines sur le parcours du Royal Liverpool Countdown

Top 10 de l'Alstom Open de France

1. Graeme MCDOWELL. NIR. -5

T2. Kevin STADLER. USA. -4

T2 Tongchai JAIDEE. THA. -4

4 Robert KARLSSON. SWE. -3

T5 Jamie DONALDSON. WAL. -2

T5 Matthew BALDWIN. ENG. -2

7 Michael HOEY. NIR. -1

8 Victor RIU. FRA. Par

T9 Fabrizio ZANOTTI. PAR. +1

T9 Oliver FISHER. ENG. +1