British Open : McIlroy enfonce le clou

Auteur d'une nouvelle carte de 66, le nord-irlandais Rory McIlroy confirme ce vendredi qu'il sera l'homme à battre ce week-end. Il compte 4 coups d'avance sur l'américain Dustin Johnson auteur de la meilleure carte du jour (65)

British Open : McIlroy enfonce le clou
Rory McIlroy au dessus du lot ?

Il faudra donc compter avec Rory McIlroy pour la suite de ce British Open. Impressionnant depuis deux jours. 

Aucune faiblesse chez McIlroy

Le jeune golfeur Nord-irlandais s'est permis ce jeudi de prendre assez largement ses distances par rapport à ses rivaux. Dans un niveau de constance jamais atteint depuis deux ans et sa victoire sur l'USPGA 2012, McIlroy est plus que jamais en lice pour accrocher un nouveau majeur à son palmarès.

Les italiens en retrait et Dustin Johnson très impressionnant.

En effet excepté l'Américain Dustin Johnson auteur de la meilleure carte du jour avec 65 (-7) et maintenant deuxième à 4 coups de McIlroy, aucun golfeur mis à part Victor Dubuisson n'à pu s'aligner à un tel niveau d'excellence.

Dustin Johnson rival sérieux pour McIlroy

Les Transalpins qui furent très impressionnants la veille ont quand à eux marqué le pas mis à part Francesco Molinari 3e à -6 sous le par. Matteo Manassero et Edoardo Molinari reculant respectivement aux 19e et 15e rang assez loin du leader.

Francesco Molinari l'italien de service

Du coté des performances du jour sont à noter celles de l'Américain Rickie Fowler de plus en plus régulier, de Sergio Garcia l'Espagnol qui confirme sa belle carte de la veille lui aussi 3e à - 6 ou encore des Sud-africains Schwartzel et Oosthuizen eux aussi à la 3e place provisoire et très en verve aujourd'hui.

Sergio Garcia dans le coup

Tom Watson l'eternel

Il est important aussi de souligner parmi les grandes performances du jour celle de Tom Watson. L'Américain véritable légende de ce sport, âgé de 64 ans et vainqueur de huit majeurs durant sa carrière (le dernier en 1983) parvient à franchir le cut. 

Tom Watson toujours autant de classe

Du coté de Tiger Woods de retour à la compétition après trois mois d'absence, la satisfaction de la veille à laissé place à une relative désillusion. Complètement hors du coup ce vendredi, le «tigre» ne doit son salut qu'à un ultime birdie au trou 18 qui lui permet de sauver le cut de justesse. Il lui sera très compliqué de jouer au niveau  des meilleurs ce week-end.

Des victimes de marque

Beaucoup de joueurs réputés ne sont pas parvenus à franchir le cut. Parmi ceux là les anglais Westwood, Poulter à domicile, l'américain Bubba Watson vainqueur du Masters ou encore les outsiders gallois Jamie Donaldson et suédois Jonas Blixt.

Lee Westwood remportera t'il un majeur un jour ?

Coté français 2 sur 3 passent le cut. Magique Dubuisson

Les français quand à eux ont su redresser la barre de façon assez magistrale après une première journée difficile.

Mis à part Victor Riu encore trop inexpérimenté pour déjouer les pièges d'un tel parcours et qui fini à + 7, force est de constater que les deux autres tricolores engagés ont marqués les esprits.

A commencer par Grégory Bourdy qui pour sa 5e participation à un British Open, franchi pour la 5e fois le par. Engagé très tôt sur le parcours du Royal Liverpool et dans des conditions plus difficiles, le bordelais tenant de l'Open du Pays de Galles a fait parler sa science des parcours britanniques réussissant à passer outre le vent très fort. Auteur d'une des meilleures cartes de la matinée avec 69, il revient dans le par total en 31e position et franchi une 5e fois le par pour une 5e participation à un British Open.

Gregory Bourdy en spécialiste

Le troisième français du jour, Victor Dubuisson qui se retrouvait lui engagé dans l'une des dernières partie, à offert au public anglais une prestation magistrale digne d'un grand champion. Auteur de la deuxième carte du jour à 66, le cannois à parfaitement réussi à gérer le parcours pour finir en trombe par 3 birdies consécutifs lui permettant d'occuper ce soir la 12e place à - 4 sous le par. Si Dubuisson est loin de McIlroy, il n'est qu'à quatre coups de la deuxième place. Un écart qui peut se reprendre surtout au vu des conditions climatiques délicates prévues samedi et dimanche.

Victor Dubuisson épatant vendredi

Top 5 du deuxième tour du British Open

1. MCILROY  Rory NIR 66 - 14
2. JOHNSON Dustin USA 65 - 8
T3. MOLINARI  Francesco ITA 70 - 6
T3. MOORE Ryan USA 68 - 6
T3. FOWLER  Rickie USA 69 - 6
T3. GARCIA  Sergio ESP 70 - 6
T3. SCHWARTZEL  Charl RSA 67 - 6
T3. OOSTHUIZEN  Louis RSA 68 - 6