La folie savoyarde

La 24ème journée de LNH réservait aux amoureux du Handball l’un des matchs les plus chauds de l’année. Chambéry-Montpellier, au Phare. Longtemps dominée par Montpellier et Chambéry, la LNH connaît une toute autre histoire cette saison. Les deux équipes ne sont pas encore assurées de disputer une compétition européenne l'année prochaine. Le match était donc capital...

La folie savoyarde
Timothey N'Guessan, meilleur buteur chambérien ce soir (8 buts)
Chambéry
31 30
Montpellier

Dans le Classico du Championnat de France de Handball, Chambéry s’impose, au buzzer, face à Montpellier (31-30). Après un match d’une intensité exceptionnelle, Chambéry croît encore à l’Europe, et Montpellier laisse sa deuxième place à Dunkerque.

Un match au scénario incroyable

Les savoyards sont dans l’obligation de gagner pour espérer accrocher l’Europe à la fin de saison. Quant aux Montpelliérains, la pression est au rendez-vous, puisque plus tôt dans la soirée, Dunkerque s’imposait facilement face à Tremblay (34-20).

Emmenés par un grand Edin Basic (5 buts à la mi-temps), les Chambériens réalisent une entame de match parfaite. Les Montpelliérains parfois nerveux retournent aux vestiaires avec trois buts de retard (18-15). En plus de l’extrême intensité, les joueurs proposent un jeu de qualité, à l’image des deux portiers, qui réalisent un match de haute volée (40 parades au cumulé).

Après la pause, le match se rééquilibre doucement. Montpellier refait son retard et perfectionne son jeu, à l’image de Guigou (7 buts), auteur de deux splendides « roucoulettes ». Les Héraultais parviendront même à prendre l’avantage à cinq minutes du terme (25-27, à la 55ème minute). Mais c’est sans compter sur Timothey N’Guessan. Le Chambérien tricolore inscrit cinq buts de suite pour donner l’avantage à son équipe à quelques secondes de la fin (30-29, 59ème).

La suite est digne des plus grands moments de Handball de l’histoire. Il reste douze secondes à jouer, Montpellier joue avec un joueur de champ en plus et Malmagro égalise. Sur le renvoi, Basic transmet la balle à Nocar au milieu de terrain. Il déclenche un lob astucieux qui finie au fond des filets.

Chambéry l’emporte d’un petit but. (31-30, score final)

Rien n’est encore joué pour l’Europe

Avec cette victoire, Chambéry se replace à deux journées de la fin du Championnat. Nantes jouant mercredi prochain à Ivry, les Savoyards reprennent provisoirement la quatrième place, à un point du H.

Montpellier laisse sa place de dauphin à Dunkerque et voit Chambéry se rapprocher…

Autant dire que le Dunkerque-Chambéry de la prochaine journée sera d’une importance capitale.

Tous les scénarios sont encore possibles. Et l’Europe reste ouverte à Dunkerque, Montpellier, Chambéry et Nantes…