Dunkerque se rapproche de la Ligue des Champions

Dans un match très serré, les Nordistes l'emportent d'un souffle face à Chambéry pour le match au sommet de l'avant-dernière journée (22-21)

Dunkerque se rapproche de la Ligue des Champions
Erwan Siakam (1 but) et les Dunkerquois ont fait un grand pas vers la deuxième place (crédits : Reuters)
Dunkerque
22 21
Chambéry

Décidément, c'est une sale journée pour Montpellier. Alors que l'enquête sur les paris suspects se relance, avec le passage devant les enquêteurs de nombreux joueurs dont Mickaël Robin, les espoirs de Ligue des Champions s'amenuisent également pour les tenants du titre. La faute à la performance de leur concurrent, Dunkerque.

Kornél Nagy au top

Face à Chambéry, les collègues de Vincent Gérard s'attendaient à un match difficile : en cas de succès savoyard, les rêves européens du CSH perdureraient. La première mi-temps répond à ce qu'on attendait. Les coéquipiers d'Edin Basic, performant ce soir (4 buts en première période, 5 au final), mènent toute la première mi-temps (6-8, 16' ; 9-11, 24' ; 13-14 à la pause), mais jamais par plus de deux buts d'écart. Bref, rien est fait à la pause.

Le Hongrois de Dunkerque Kornél Nagy, meilleur buteur ex-aequo avec les Chambériens Basic et Paty (4 buts), livre une partition défensive en deuxième période très intéressante, à l'image de ses coéquipiers. On remarque au passage à quel point le deuxième acte a été pauvre en buts, 15 en tout, dont deux seulement dans les dix dernières minutes ! William Annotel, entré en deuxième période dans les cages de l'USDK à la place de Vincent Gérard, effectue 10 arrêts et maintient son équipe à flots, alors que Cyril Dumoulin a de son côté arrêté 16 tirs dans les cages savoyardes.

Le vainqueur de cette véritable partie d'échecs est finalement le club local. Peu après un arrêt décisif d'Annotel devant Paty, muet en deuxième mi-temps, Nagy donne deux buts d'avance aux siens (22-20, 56'). Lui qui avait déjà marqué le 21e but de son équipe, il la met presque à l'abri. Un but de Grégoire Détrez une minute plus tard ramène les visiteurs tout près, mais Dunkerque tient bon, et c'est même à Dumoulin de s'employer devant Siakam. A la fin du match, le Stade des Flandres peut exulter.

Dunkerque conserve sa deuxième place au toit du championnat et tape de manière insistante à la porte de la Velux Champions' League. Pour les hommes de Mario Cavalli, c'est la fin du rêve : la saison prochaine, Chambéry ne jouera pas la Ligue des Champions. Dernier espoir pour les Savoyards : décrocher un billet pour la Coupe EHF. Pour cela, il faut que Nantes perde à Montpellier. Pour que les deux équipes soient contentes, Dunkerque doit gagner à Saint-Raphaël la semaine prochaine.

Photo : Erwan Siakam (1 but) et les Dunkerquois ont fait un grand pas vers la deuxième place. Crédits : Reuters.