D1 2014/2015 : Une saison à suspense

Cette saison qui arrive de la D1 de handball s'annonce plus qu'indécise à toutes les échelles. Vavel France vous propose une analyse en détails de cet exercice 2014-2015.

D1 2014/2015 : Une saison à suspense
Logo D1 masculine / crédit : sa-hb.com

Trois clubs pour un sésame

A l'instar de la saison dernière, trois clubs vont se disputer la victoire finale.

Dunkerque tout d'abord, qui sera favori à sa propre succession après son titre acquis de haute lutte dans les dernières journées. Au début de saison il jouait les places d'honneur et une qualification en Coupe EHF. Mais au fur et à mesure des journées ils se sont imposés comme prétendant au titre, en prenant le fauteuil de leader lors de la 11ème journée. Cette première place qu'ils ne vont plus lâcher jusqu'à la fin du championnat. Ce triomphe ils le doivent à un superbe collectif qui a su rester soudé pendant toute la saison même pendant les moments de doute. Des joueurs majeurs tels que Vincent Gérard et Guillaume Joli qui sont internationaux Français ont apporté leur expérience et leur science du jeu à un effectif jeune et talentueux. C'est cette force qui leur permettra une nouvelle fois cette saison de jouer les premiers rôles et de rivaliser face aux pléthoriques effectifs de Paris et de Montpellier.

Le Paris Saint-Germain justement sera un autre prétendant au titre. Après sa désillusion de la saison dernière et cette 2ème place, ils auront à coeur de remettre les pendules à l'heure. Ce club qui, à l'image du foot, a dépensé des fortunes pour acquérir les meilleurs joueurs du monde comme le Danois Mikkel Hansen ou Daniel Narcisse vise les sommets nationaux et européens. Un recrutement une nouvelle fois pharaonique avec la venue de du duo Champion du Monde espagnol Sierra-Robledo ainsi que l'arrivée de Thierry Omeyer leur permettra à coup sur d'être à la hauteur de leur ambition. 

Dernier club à pouvoir ambitionner le titre, il s'agit de Montpellier. Après une saison plutôt réussie et cette troisième place qui leur a permis de se qualifier pour la Ligue des Champions (sur dossier), ils auront une belle carte à jouer dans une course au titre indécise. Malgré la perte de William Accambray et Thierry Omeyer (Paris SG) cette équipe est dotée d'un énorme potentiel avec des joueurs tels que Michael Guigou et Dragan Gajic (meilleur buteur de la saison dernière) qui ont les capacités et l'expérience des plus grands. De jeunes joueurs prometteurs comme Mathieu Grebille pourront également emmener le plus beau palmarès de l'histoire de la D1 Française au sommet du classement.

Objectif l'Europe

Dans ce championnat tout le monde y trouve sa place, y compris le milieu de tableau. L'Europe et la Coupe EHF, est en effet, le but des clubs qui ne jouent ni les premiers rôles ni le bas de tableau. Nantes et Toulouse sont les principaux protagonistes à cette 4ème place qui offre l'ouverture vers l'Europe.

Le HBC Nantes est peut-être le mieux armé avec notamment la présence des champions du monde espagnols dans leurs rangs. Valero Rivera (2ème au classement des buteurs), Alberto Rodriguez ou encore Jorge Peno apportent leur expérience du haut niveau International au jeu Nantais. Cette équipe qui a terminé déjà 4ème l'an dernier pourrait même ambitionner le podium tant sa progression est linéaire au cours des saisons qui s'écoulent.

Pour le Fénix Toulouse, la présence d'internationaux avec Jérome Fernandez (capitaine de l'équipe de France) et de Valentin Porte est un vrai atout qui leur permet forcément d'avoir les capacités de rivaliser. Ce club qui, il y a encore deux ans jouait le maintien et qui maintenant vise cette qualification, a démontré qu'il avait cette envie de toujours évoluer au meilleur niveau.

Une bataille serré anti-descente

En cette saison 2014-2015, la bataille pour éviter la relégation sera rude. Quatre clubs, en effet, devraient se livrer une guerre sans merci en vue de conserver sa place dans l'élite.

Les Promus seront les premiers menacés avec d'un côté l'US Créteil et de l'autre Istres. Ces deux clubs qui ont brillamment obtenu leur place pour la D1 après une lutte acharnée l'an dernier en PROD2. Tout au long de la saison ils devront batailler dur malgré un effectif limité mais collectivement soudé. Avec des joueurs nommés dans le 7 majeur de la saison dernière, ils montrent qu'ils ont tout de même des effectifs de qualité et capables de rivaliser avec les meilleurs. La marche entre la deuxième et première division est plutôt haute avec un temps d'acclimatation, seul souci le temps pressera pour Créteil et Istres qui devront tout de suite s'imposer et ne pas perdre de points en route.

Deux autres clubs pourraient jouer le bas de tableau et ainsi être en danger de descente, avec Sélestat et Tremblay-en-France qui s'étaient sauvés de peu la saison dernière au profit de Dijon et Ivry. Ces deux équipes avaient arraché leur maintien lors des dernières journées grâce à une impressionnante force de caractère. Leur effectif qui ne ressemble en rien à ceux de Paris ou encore Montpellier n'est sans doute pas leur force principale, mais une union dans la difficulté en est une. Ils avaient dû se battre pour ne pas être relégué l'an dernier, ils ont donc acquis cette expérience, un atout par rapport aux deux autres clubs promus.

Ce qui est sûr c'est que les 14 clubs de cette D1 masculine de handball devraient nous offrir une nouvelle fois une belle bataille à tous les niveaux.