Live Mondial Handball 2015 : le match France - Espagne en direct

Live Mondial Handball 2015 : le match France - Espagne en direct
Duel au sommet entre la France et l'Espagne ce soir. (Photo Eurosport.com)
France
26 22
Espagne
France: T.OMEYER (g.) C.DUMOULIN (g.) K.MAHE N.KARABATIC L.KARABATIC D.NARCISSE K.NYOKAS C.SORHAINDO V.PORTE G.JOLI M.GUIGOU W.ACCAMBRAY I.ANIC X.BARACHET M.GREBILLE J.FERNANDEZ
Espagne: J.SIERRA MENDEZ (g.), G.PEREZ DE VARGAS (g.) V.RIVERA, V.MORROS DE ARGILA, J.MAQUEDA, A.ROCAS, J.RODRIGUEZ VAQUERO, C.UGALDE GARCIA, V.TOMAS, G.GUARDIOLA, A.GARCIA ROBLEDO, J.AGUINAGALDE, J.ANDREU CANDAU, J.CANELLAS REIXACH, A.ENTRERRIOS, A.DUJSHEBAEV

Rendz-vous dimanche à 19H sur Vavel France pour suivre la finale entre la France et le Qatar.

Thierry Omeyer est élu homme du match.

60 : C'est fini ! La France se qualifie pour la Finale de ce Mondial !

L'Espagne renonce. Michaël Guigou en profite pour marquer le 26e but de l'Equipe de France.

A 59 secondes du coup de sifflet final, Thierry Omeyer arrête lejet de 7 mètres qui pemet à la France de consver 3 buts d'avance.

58 : Guigou est stoppé et obtient un 9 mètres Il sert V.Port qui fusile Perez de Vargas. 25-22.

58 : N.Karabatic est victime d'une faute d'Entrerrios qui offre aux Français la possiblité de prendre une avance peut être définiitve de 3 buts. Ils prennent en amont un temps mort.

Echecs consécutifs de Guigou et de Barachet. Mais Michaël Guigou capte la balle que dégageait Perez de Vargas.

56  ThierryOmeyer est stratosphériqe ! Après un 1er arrêt qui l'envoie au sol il se relève pour arrêter un second tir espagnol.

Retour de Luka Karabatic, qui remplaxe Xavier Barachet alors que Cabellas est bien stoppé par l'aîné des Frères Karabatic. 

55 : Barachet perd la balle sur l'action qui suit. L'Espagne peut revenir à un point.

55 :But de n.Karabatic mais qui est refusé pour un marcher. Le demi-centre lance un shoot puissant en bout de course mais Perez de Vargas à 44%, veille dan les buts.

A 5 minutes du Djushebaev terme du temps réglementaire,rien n'est joué dan cette demi-finale. 

54 : Perez de Vargas sauve les siens, et offre une passe décisive à Ugalde à l'autre bout du terrain. 24-22.

53 : Perte de balle de Canellas qui peut coûter cher à l'Espagne si la France marque sur cette possession.

Temps mort pris par l'Espagne.

53 : Joli mouvement de Sorhaindo mais Perez de Vargas s'illustre à son tour dans les buts.

52 : Même poussé dans sa cage, Omeyer ne laisse rien passer. Avec deux nouveaux arrêts, le Parisien est à 45% d'arrêts !

51 : Nouvelle transformation de Joli, qui est à 25/28 depuis le début du Mondial. 24-21.

51 : Sorhaindo se bat et obtient un jet de 7 mètres. Guillaume Joli sera bien sûr le tireur, étant très efficace dans ce domaine.

51 : Nouvelle parade de Thierry Omeyer ! Le portier du PSG prend ainsi sa revanche sur Tomas.

50 : Cédric Sorhaindo profite de son efficacité (4/4) pour permettre aux Bleus de maintenir la cadence infernale de l'Espagne. 23-21.

50 : Même scénario que sur le précédent 7 mètres, face à Tomas cette fois. 22-21.

49 : Nouvelle parade d'OMeyer mais Xavier Barachet commet une faute sur un pivot espagnol qui l'envoie dehors pour 2 minutes.

49 : Xavier Barachert profite d'un bon service pour marquer sur la droite de la cage. 22-20.

48 : Omeyer sort une nouvelle parade mais la balle revient sur le joueur espagnol qui a bien suivi et marque sur sa gauche.

48 : V.Porte bute cette fois sur Perez de Vargas. Dans la foulée, Canellas obtient un jet de 7 mètres. 

47 ; Très bonne défense de "Air France", qui s'impose devant Rodriguez. La France peut prendre trois points d'avance.

47 : Ugalde n'est pas en reste. Il trompe Omeyer sur l'aile droite à bout portant. 21-19.

46 : Après 4 minutes de disette, la France retrouve le chemin des filets avec Narcisse. 21-18. 

45 : Thierry OMeyer fait grimper sa statistique à 42%, avec un nouvel arrêt.

44 : L'évolution du score dans cette 2nde période est significative de la proximité du niveau de jeu des deux équipes : 4-2 pour la France. 

43 : Entrerrios bute sur Thiery Omeyer. Tout juste entré en jeu, Jérôme Fernandez ne connaît pas plus de succès sur sa tentative dans l'axe.

42 : Grosse faute de Maqueda sur N.Karabatic, qui envoie le demi-centre français au sol. Le joueur espagnol sort mais n'est pas sanctionné.

Léger temp d'arrêt dans cette rencontre, dans une enceinte ou les 2000 français présents sont omniprésents et assurent l'ambiance.

42 : Cédric Sorhaindo trouve la faille sur l'aile droite, et permet à la France de respirer. 20-18.

41 : Perez de Vargas est chaud comme la braise. Il saute dans le bon timing et stoppe le tir de Daniel Narcisse à bout portant.

A 20 minutes de son terme, l'issue de match est très indécise. Les débats sont très serrés.

40 : Perez de Vargas répond lui aussi présent, face au néophyte Valentin Porte.

40 : Thierry Omeyer atteint les 40% avec un nouvel arrêt de grande classe.

39 : Xavier Barachet est sanctionné d'un passage en force, alors que Valentin Porte avait trompé Perez de Vargas.

39 : En patron, N.Karabatic sonne la charge, et obtient une expulsion de 2 minutes de Morros.

38 :  Djushebaev bute sur N.Karabatic. La France peut repartir à l'assaut du but ibérique. 

37 : Perez de Vargas arrête la frappe de N.Karabatic sur sa ligne. L'Espagne a la possibilité de revenir à hauteur des Experts.

37 : Canellas croît égaliser, mais l'arbitre de la rencontre a signalé un marcher. La France peut se relancer.

36 : Ce n'est oplus la même Espagne. Canellas profite d'un bonne récupératio défensive pour ramener les siens à un point. 19-18.

36 : Ugalde déborde Sorhaindo avant de crucifier Omeyer. 19-17.

35 : La France obtient un jet de 7 mètres, que Guillaulme Joli transforme une nouvelle fois. 19-16.

34 : Nouvelle perte de balle française et même scénarion. Seul le buteur, Nokas, change. 18-16, l'Espagne revient à 2 buts.

33 : Cédric Sorhaindo est victime d'une faute dans les 9 mètres. La France perd la balle sur la reprise du jeu.. Ugalde les sanctionnent d'un contre ravageur. 18-15.

33 : Arrêt de Thierry Omeyer sur le jet de 7 mètres ! c'est le 1er sur cet exercice dans cette rencontre.

32 : Erreur de comminication entre N.Karabatic et Cédric Sorhaindo, qui perd la balle dans la marée rouge.

L'ailier français est remplacé, et semble souffir de l'épaule.

31 : Canellas est bien pris par la défense française. Grébille part en contre mais est stoppé par Rodriguez. Régulièrement selon l'arbitre de cette rencontr. Le Français reste au sol et se tient l'épaule gauche, sur laquelle il est très lourdement retombé.

Très actif durant les 30 premières minutes, Daniel Narcisse est ménagé par Claude Onesta.

C'est parti pour la 2ème période !

30 : C'est la mi-temps ! Comme attendu, le match est serré entre les deux ogres de ce championnat du monde. Mais la France a déja pris un petit ascendant, avec ces quatre buts d'avance. Reste à confirmer cette bonne 1ère période dans la 2e mi-temps.

29 : 4 arrêts en 2 minutes pour le portier du PSG, impeccable dans ce match.

29 : En dépit de ses 38 ans, Thierry Omeyer est monstrueux, à l'image de cette double parade alors que la défense française était prise de vitese.

28 : Thierry Omeyer fait la loi dans sa cage, en se détendant bien sur le tir espagnol. La France conserve quatre longueurs d'avance.

27 : Mathieu Grébille ajuste sa main droite pour inscrire son 1er but du match d'un joli tir en suspension. 18-14.

27 : Seul sur l'aile gauche, Ugalde ne laisse aucune chance à Omeyer à bout portant. 17-14.

26 : Entrée en jeu de Mathieu Grébille, qui se met tout de suite en évidence en étannt à l'origine du but de Sorhaindo en tirant sur le poteau. 17-13.

L'Espagne prend un nouveau temps mort.

La France prend à nouveau 3 longueurs d'avance.

25 : Valentin Porte est dans un grand jour. Nouveau but pour qui ce n'est que le 1er mondial. Il est à 3/3 aux tirs dans ce match.

24 : Perte de balle offensive française. Mais l'Espagne manque de revenir à un point, grâce à un solide Thierry OMeyer.

23 : A nouveau oublié par Guigou, Rocas se joue de Thierry Omeyer. 15-13.

23 :Sur l'aile droite, Valentin Porte fixe Perez et le trompe sur sa gauche. 15-12.

22 :  Djushebaev envoie un missile dans la cage de Thierry Omeyer. 14-12.

Pour 45 secondes, la France va jouer à 5 contre 6.

21 : Cédric Sorhaindo prend 2 minutes après avoir poussé un attaquant espagnol. 9 mètres.

20 : Guillaume Joli est impeccable en jet à 7 mètres. 14-11.

20 : Valentin Porte récupère la balle e test victime d'une faute sur le contre alors qu'il tir. AGUINAGALDE prend 2 minutes.

19 : Erreur de marquage de Michaël Guigou qui oublie Rocas. 13-11.

18 : Exclusion de Xavier Barachet pour 2 minutes. Rivera trompe une nouvelle fois Thierry Omeyer sur le jet de 7 mètres qui suit. 13-10.

18 : Pris par la défense, N.Karabatic sert intelligemment Narcisse qui décale Guigou. Ce dernier marque d'un tir en suspension sur l'aile gauche. 13-9.

17 : Grosse faute de Rodriguez sur N.Karabatic alors qu'il était en suspension. C'est seulement un 9 mètres.

17 : Petit pont de Camellas sur Omeyer. (La balle passe entre ses jambes). 12-9.

16 : Perez de Vargas repousse le tir de Barachet sur l'aile gauche d'une main ferme.

15 : Mésentente entre les frères Karabatic dont profite Djushebaev. 12-8, l'Espagne réduit le score.

15 : La France joue avec la défense espagnole. Joli mouvement collectif conclu par Michaël Guigou par un tir en suspension sur le côté droit de la zone. 12-7.

14 : Double parade de Thierry Omeyer devant Rodriguez !

13 : Gros travail de N.Karabatic qui sert idéalement Barachet dans l'axe. Xavier Barachet n'a plus qu'a finir le travail. 11-7.

13 : Rivera stoppe l'hémorragie en se jouant de la défense française. 10-7.

12 : Et de deux pour Guigou ! +4 pour la France.

12 : Thierry Omeyer est lui aussi bien rentré dans ce match.

11 : M.Guigou profite de la perte de balle de Rodriguez pour fusiller le gardien Espagnol. 9-6, +3 pour les Bleus.

11 : Carton Jaune pour Luka Karabatic. C'est le 2e pour les Bleus.

10 : Gros travail de Xavier Barachet en attaque, qui tente un tir aux 9 mètres. Perez de Vargas la stoppe sur sa ligne.

10 : bonne sortie de N.Kabaratic en défense qui dégage l'Equipe de France.

Temps mort demandé par l'Espagne.

9 : Daniel Narcisse reste en l'air plusieurs secondes avant de décocher une frappe surpuissante en pleine lucarne. 8-6.

9 : Nikola Karabatic est en grande forme. 3e but dans cette rencontre, toujours sur l'aile gauche. 7-6.

8 : Rivera profite d'une ouverture pour marquer d'un tir en suspension. 6-6.

8 : Solide, la défense française contient bien les assauts espagnols.

7 : C'est le 1000e but de Nikola Karabatic ! une jolie réalisation, sur l'aile gauche. 6-5.

7 : Rivera transforme ce pénalty sur le côté gauche du but. 5-5.

6 : L'arrêt de Thierry Omeyer ne suffira pas. Cédric Sorhaindo concède un jet de 7 mètres.

6 : En deux temps, Valentin Porte trompe le gardien espagnol d'une superbe roucoulette. 5-4.

5 : en puissance, Nikola Karabatic inscrit son 999e but en sélection. 4-4.

5 : Omeyer la touche mais ne peut rien sur le tir de Maqueda. 3-4

4 : Première parade de Perez de Vargas, devant "Air France".

4 : perte de balle de Karabatic en attaque. Cabellas en profite pour égaliser, seul face à Omeyer. 3-3

3 : 3-1 : La France prend l'avantage ! Cédric Sorhaindo s'envole très haut pour marquer en puissance depuis les 9 mètres.

2 : But en tir en suspension de Cédric Sorhaindo. 2-1.

2 : Contre joué très rapidement par l'Espagne. A la conclusion, Tomas ajuste Omeyer. 2-1.

2 : 1er arrêt d'Omeyer, devant Canellas, qui a offert la qualification à son équipe face au Danemark.

1 : Les Français répondent présent, par Daniel Narcisse qui inscrit le 1er but des Bleus.

1 : Ouverture du score pour l'Espagne, grâce à un but de Canellas.

1 : L'Espagne perd le ballon sur sa 1ère action. Possession France.

C'est parti entre la France et l'Espagne !

Le vainqueur de ce match affrontera le Qatar, qui a éliminé la Pologne (31-29) en fin d'après-midi.

C'est au tour de La Marseillaise. Le public français est une nouvelle fois venu en nombre, et se fait entendre dans l"enceinte de 15 000 places.

L'hymne espagnol retentit en premier.

18 h 04 : la rencontre débutera dans un peu moins d'une heure maintenant. Pour rappel, voici les compositions des groupes de la France et de l'Espagne.

France : Gardiens : Cyril Dumoulin (40 sélections, Toulouse), Thierry Omeyer (309 sélections, PSG)

Arrières : Jérôme Fernandez (378 sélections, Toulouse), Mathieu Grébille (29 sélections, Montpellier), William Accambray (76 sélections, PSG), Valentin Porte (32 sélections, Toulouse), Kévynn Nyokas (32 sélections, Göppingen/All), Xavier Barachet (69 sélections, PSG)

Demi-centres : Nikola Karabatic (237 sélections, FC Barcelone/Esp), Kentin Mahé (23 sélections, Hambourg/All), Daniel Narcisse (264 sélections, PSG)

Ailiers : Guillaume Joli (106 sélections, Wetzlar/All), Samuel Honrubia (73 sélections, PSG), Michaël Guigou (198 sélections, Montpellier)

Pivots : Cédric Sorhaindo (132 sélections, FC Barcelone/Esp), Igor Anic (27 sélections, Nantes), Luka Karabatic (2,02 m, 26 ans, 26 sélections, Aix)

Espagne : J.SIERRA MENDEZ (g.), G.PEREZ DE VARGAS (g.) V.RIVERA, V.MORROS DE ARGILA, J.MAQUEDA, A.ROCAS,
J.RODRIGUEZ VAQUERO, C.UGALDE GARCIA, V.TOMAS, G.GUARDIOLA, A.GARCIA ROBLEDO, J.AGUINAGALDE, J.ANDREU CANDAU, J.CANELLAS REIXACH, A.ENTRERRIOS, A.DUJSHEBAEV

Ce match apparaît comme la rencontre la plus relevée de ce championnat du Monde. En effet, la France, double championne olympique, quadruple championne du monde et triple championne d’Europe, et l’Espagne, double championne du monde, sont considérées comme étant les deux meilleures équipes à l’échelle du globe. Le Qatar et la Pologne, les deux autres pays présents dans le dernier carré, ne tiennent pas la comparaison avec un palmarès vierge dans les grandes compétitions internationales.

Si l’on regarde l’historique des confrontations récentes, les Experts ont l’avantage. Sur les 13 derniers France-Espagne, les hommes de Claude Onesta se sont imposés à huit reprises, ne laissant échapper la victoire que cinq fois (2 nuls et trois défaites). Surtout, ils restent sur deux succès consécutifs, en ) et donc en demi-finale du dernier Euro (30-27).  

A l’aube d’entamer ce match, l’Équipe de France a l’avantage d’être plus fraiche physiquement que la sélection Espagnole. En bénéficiant d’adversaires largement à la portée des Bleus en huitièmes et en quarts, Claude Onesta a pu faire tourner son effectif et laisser ses cadres au repos, à l’instar de Nikola Karabatic et de Thierry Omeyer en huitièmes. Ce n’est pas le cas de l’Espagne, qui était opposé à des adversaires de plus gros calibres (la Tunisie et le Danemark) et qui a dû batailler pour obtenir sa qualification face au Danemark.

De son côté, Manolo Cadenas, le sélectionneur espagnol, aura également à sa disposition un groupe compétitif, sans aucun blessé.

Pour cette rencontre, Claude Onesta va pouvoir compter sur un groupe de 17 joueurs au complet. Si les joueurs de champ avaient tous marqués au moins un but face à l’Argentine en 8e, « seulement » dix joueurs français ont marqué face à la Slovénie en quarts, à savoir Luka Kabaratic, Daniel Narcisse, Kevin Nyokas, Michaël Guigou, Nikola Karabatic, Xavier Barachet, Kentin Mahé, Guillaume Joli, Cédric Sorhaindo et Valentin Porte.

Mais l’Espagne réalise également un très beau Mondial. Après une phase de groupes parfaite, ou ils remportés tous leurs matchs (face au Brésil, le Qatar, l’autre surprise de cette compétition, la Biélorussie, le Chili et la Slovénie), les joueurs ibériques se sont facilement défaits de la Tunisie en huitièmes de finale (28-20) avant de battre sur le fil le Danemark (25-24), grâce à un but de Cañellas inscrit dans les toutes dernières secondes, en quarts de finale.

Si elle n’est pas favorite pour ce match, contrairement à son quart et à son demi-finale, l’Équipe de France est en forme, et attaque cette demi-finale dans les meilleures conditions. Les Experts ont en effet réalisé un quasi sans faute sur le plan comptable depuis le début de la compétition. Les hommes de Claude Onesta ont remporté trois de leurs quatre matchs lors de la phase de groupes, étant seulement tenu en échec une fois, par l’Islande (26-26). Avant, en huitièmes de finale, de réaliser un carton face à l’Argentine (33-20), une des surprises de ce championnat du Monde, puis de dominer la Slovénie en quarts (32-23).

.

Mondial Handball 2015 Live France - Espagne

La France, quadruple championne du monde, est opposé à l’Espagne, championne du monde en titre, chez elle, en 2013. Il est difficile de désigner un favori entre deux des meilleures équipes de la planète. La rencontre devrait être très serrée et se jouer sur peu de choses.

Bonsoir et bienvenue à tous sur Vavel France pour le live de France-Espagne, match comptant pour les demi-finales du championnat du monde de Handball au Qatar. Le coup d'envoi sera donné à 19 heures.