Le PSG défait par K.O

Le Paris Saint-Germain Handball se déplaçait cet après midi à la Veszprem Arena pour le match retour des quarts de finale de la ligue des champions. Les Parisiens pouvait effectuer un gros coup en Hongrie et accéder pour la première fois de son histoire.

Le PSG défait par K.O
handnews.fr
MKB-MVM Veszprém
34 28
Paris Saint-Germain

Les deux équipes s'étaient quittées "bons amis" la semaine dernière grâce à une égalisation du Luc Abalo à la dernière seconde du temps réglementaire. Le scénario était simple. L'équipe qui remportait ce match se qualifiait pour le dernier carré, et à ce jeu là, ce sont les hongrois qui ont été plus fort. 

Un premier quart-d'heure solide

Les parisiens rentrent bien dans leur match et ouvrent le score au bout de 34 secondes grâce à Xavier Barachet. Après 3 minutes de jeu, le PSG mène 3 buts à 1, ce qui sera le plus gros écart en faveur des Parisiens. Momir Ilic répond aux joueurs de la capitale en égalisant puis en donnant l'avantage aux hongrois (4-3). Sur une attaque placée, le PSG perd le ballon bêtement et permet à Gulyas de creuser l'écart (5-3). Alors que les quatrièmes de la précédente édition de la ligue de champions sont dans un temps fort, László Nagy prend deux minutes pour avoir pris la gorge de Mikkel Hansen. Les parisiens vont profiter de leur supériorité numérique pour revenir à hauteur des hommes d'Antonio Carlos Ortega (6-6).

Le déclic hongrois

Cependant, une fois Nagy revenu sur le terrain, la rencontre se corse pour le PSG. Les joueurs de Philippe Gardent encaissent quatres buts de suite et voient Veszprem s'envoler (10-6). L'entraîneur parisien prend alors son premier temps mort et tente de remobiliser ses joueurs. La fin de la première période ne changera pas grand chose au socre puisque les deux équipes se rendent coup pour coup. À la mi-temps, Veszprem mène 16 à 12. Les Hongrois ont surclassé le PSG qui a perdu beaucoup trop de ballons pour espérer tenir un résultat à la Veszprem Arena.

Hansen :  l'arbre qui cache la forêt

Le PSG revient sur la même dynamique qu'en fin de première période et ne parvient pas à réduire considérablement l'écart. Sur une attaque placée, Fahrudin Melic redonne espoir aux parisiens en crucifiant Mikler (19-15). Veszprem donne beaucoup de problèmes aux parisiens et cela se ressent. Du quinzième but au vingt-troisième but parisien, le seul auteur de toutes ces réalisations est le dannois Mikkel Hansen. L'ancien meilleur joueur du monde démontre une nouvelle fois son talent au monde du Handball mais il est trop seul pour que le PSG puisse espérer revenir dans ce match. Jeffrey M'tima casse (enfin) la série de son coéquipier et ramène le PSG à 5 points d'écart des Hongrois (29-24). Après plusieurs pertes de balle côté Veszprem, le PSG croit recoller (31-27 plus 2 minutes contre les hongrois), mais les joueurs de la capitale gâchent leurs occasions. La Veszprem Arena, non moins bouillante, explose alors et pousse ses joueurs jusqu'à la dernière seconde. Le magnifique 15 sur 17 aux tirs de Mikkel Hansen n'y changeront rien, ce sont bien les Hongrois de Veszprem qui s'imposent et se qualifient pour le Final Four (34-28). Ils rejoignent une fois de plus le dernier carré européen alors que le PSG échoue pour la deuxième année consécutive au stade des quarts de finale. 

Les parisiens doivent maintenant se concentrer sur le championnat et la coupe de France pour ne pas partir en vacances avec rien dans les poches. Veszprem rejoint le FC Barcelone et Kielce en demis, en attendant le match entre Kiel et Pick Szeged.