Les derniers enjeux du championnat de France

Alors que le titre est déjà joué et que deux équipes semblent toutes désignées à la relégation, pour l'Europe rien est fait.

Les derniers enjeux du championnat de France
Source photo : Ligue Nationale de Handball

Comme nous le disions, le titre a déjà été décerné. le PSG Handball l'a remporté aisément et compte aujourd'hui 40 points, soit 9 de plus que son dauphin. Au bas du classement, Tremblay n'a que 6 points et va très prochainement officialiser sa descente tout comme Chartres qui n'a qu'une victoire de plus (8 points). 6 points sépare Ivry, premier non relégable, à Chartres. Mission quasi impossible. 

Pour la plupart des équipes, il reste quatre matchs à jouer sauf à quelques-unes a qui il reste trois ou cinq matchs à jouer. Cet été, quelques dossiers vont être envoyés à l'EHF. Les trois, voire quatre, premiers du championnat peuvent prétendre à la Ligue des Champions mais il faut un dossier solide : une équipe compétitive au très haut niveau et de bonnes infrastructures, très important aux yeux de la fédération européenne. Au classement, Saint-Raphael devance Nantes d'un point mais le H compte un match de plus, Montpellier suit à la 4e place avec trois points de retard sur les nantais et Chambéry est cinquième aux talons du MHB (25 points). Derrière cinq équipes se tiennent en quatre points : Dunkerque, Cesson, Créteil, Nimes, Toulouse. C'est très serré, le classement peut être complètement chamboulé à la fin de la 26e et dernière journée.

Passons au calendrier de la fin de saison. Le choc de la 23e journée ? C'est Chambéry - Saint-Raphael dans un Phare qui s'annonce bouillant comme à son habitude. Le CSH peut se relancer s'il bat les varois qui, eux, pourraient se faire devancer par le H au classement. Attention, car Nnates se déplace au Stade des Flandres pour y affronter Dunkerque, candidat sérieux à la Coupe EHF. La 24e journée pourrait déjà bien bouleversé le haut de tableau puisque Nantes a déjà joué cette journée (victoire 25-17 face à Cesson-Rennes), il y aura un choc PSG-MHB et un Saint-Raphael qui s'annonce alléchant. Chambéry et Créteil pourraient en profiter. Lors de la 25e journée, nous aurons le droit à des oppositions entre équipes de première partie de tableau et seconde partie de tableau : le derby francilien PSG-Créteil, Dunkerque-Ivry, Cesson-Chartres ou encore Chambéry-Tremblay. Clairement, ce n'est pas sur cette journée que tout se jouera. Pour la dernière journée, nous aurons le droit à un multiplex avec 6 matchs le 1er juin et la saison se cloturera en Eure-et-Loir avec un Chartres-Chambéry.

En voyant ce calendrier, c'est Chambéry qui a le plus de chances de progresser au classement, car les savoyards jouent les trois derniers du championnat sur les trois dernières journées. Calendrier moins simple pour Montpellier et Saint-Raphael avec des matchs contre le PSG, Dunkerque ou Chambéry. Nantes, si les joueurs jouent à leurs niveaux, ne devrait pas faire d'oubli de points et potentiellement prendre la seconde place.

Notre pronostic à la fin de la saison :

1. PSG

2. Saint-Raphael

3. Nantes

4. Chambéry

5. Montpellier

6. Dunkerque

7. Créteil

8. Cesson-Rennes

9. Toulouse

10. Nimes

11. Aix

12. Ivry

13. Chartres

14. Tremblay-en-France

Rien est fait également pour la montée en D1 puisqu'en ProD2, l'étonnat promu Saran est leader, un point devant les alsaciens Sélestat et Mulhouse. Massy, Dijon, Billière et Istres se suivent en 2 points. Pour rappel, seul le champion est promu directement et les quatre suivants joueront des plays-offs où seul le vainqueur montera. Suspens à tous les étages.