Les Bleues échouent de peu

La France aura tenu 55 minutes face à une équipe de Norvège moins flamboyante que sur les autres compétitions internationales. La place était là.

Les Bleues échouent de peu
Nora Mork aura été l'une des femmes de ce match pour la Norvège.     Photo : lequipe.fr

La France affronte ce soir en demi-finale de l'Euro la Norvège, meilleure équipe du monde, championne d'Europe et du monde en titre. Une victoire serait un véritable exploit pour les françaises alors que nous connaissons déjà le premier finaliste, qui est les Pays-Bas vainqueurs du Danemark 26-22 dans la première demi-finale. Norvège et France ont peut-être les deux meilleures paires de gardiennes de la compétition avec Solberg-Grimsbo et Leynaud-Glauser et puis avec la défense de fer des Bleues et l'attaque flamboyante des norvégiennes, la place en finale va devoir se mériter sur le parquet de Göteborg. Puis, la France n'a qu'une défaite face aux hollandaises (17-18) et la Norvège est invaincue.

Le Ja, vi elsker dette landet puis la Marseillaise ont retenti dans la Skandinavium Arena, Béatrice Edwige donne le coup d'envoi. La France démarre du bon pied ce match mais la Norvège aussi, Alexandra Lacrabère est déjà à deux buts (4-3 ; 7e). Le coach islandais des norvégiennes pose son premier temps mort alors que les Bleues sont vraiment en réussite (6-3 ; 10e). Amandine Leynaud commence bien son match également avec un 4/8 après le premier quart d'heure. Solberg est entré en jeu dans la cage et la différence se fait, les françaises ne marquent plus et Olivier Krumbholz doit poser son temps mort (7-7 ; 20e). Un run de 7-0 pour la Norvège et la France n'y arrive plus du tout en attaque (7-11 ; 27e). Les Femmes de Défis s'en sortent bien avec ce tir milimétré de Manon Houette sur son aile puis un tir à longue distance de Marie-Paule Gnabouyou (9-11 ; MT).

Le match reprend, Laura Glauser réalise son premier arrêt et Gnabouyou marque deux buts coup sur coup (11-11 ; 32e). Laura Glauser continue son show, la défense française est très bien en place et Manon Houette égalise d'un tir en pleine lucarne après une rentrée en pivot (13-13 ; 41e). Laurisa Landre inscrit son premier but et permet à la France de passer devant, la défense française n'a pris que trois buts depuis la 30e minute (15-14 ; 46e). Petite statistique au passage : Laura Glauser est à 9/12, sa cage est imprenable. Laurisa Landre est trouvé dans des trous de souris et elle obtient des jets de 7 mètres (16-16 ; 53e). La réussite fuit les françaises qui trouve la barre, le poteau puis Solberg arrête un jet de 7 mètres, le score ne reflète pas le match, un dernier run de 5-0 pour la Norvège et la France s'incline 20-16 aux portes de la finale.

La grande finale opposera donc les Pays-Bas à la Norvège, la France jouera la médaille de bronze comme il y a 14 ans, comme il y a 10 ans et cette fois-ci ce sera l'étonnnante équipe du Danemark face à nos Bleues.