Le retour de Bjoerndalen

On attendait les favoris Martin Fourcade et Emil Svendsen, finalement c'est un autre monstre du biathlon mondial qui est devenu champion Olympique du sprint. À 40 ans, Ole Einar Bjoerndalen est de retour aux affaires, auteur d'une course tonitruante sur les skis, le Norvégien était tout simplement le plus fort malgré une faute au tir. Il a devancé l'Autrichien Dominik Landertinger et le Tchèque Jaroslav Soukoup. Martin Fourcade termine 6ème, Emil Svendsen 8ème.

Le retour de Bjoerndalen
© AFP

Il attendait une victoire depuis maintenant 2 ans, 2 ans sans succès sur une coupe du monde ou aux mondiaux. Il aura fallu le sprint des J.O de Sotchi pour qu'un monument du biathlon refasse surface, à 40 ans Ole Einar Bjoerndalen est devenu champion olympique du sprint hommes. Un 9/10 et une vitesse affolante sur les skis ont permis à celui qu'on surnomme "le roi Olé" de glaner un nouveau titre olympique, 16 ans après son premier titre à Nagano. Il devient du même coup l'athlète le plus titré aux jeux olympiques d'hiver avec huit médailles d'or, en compagnie du  fondeur Bjorn Daehlie. 

Derrière lui on retrouve l'Autrichien Dominik Landertinger et le Tchéque Jaroslav Soukoup, auteurs tous les deux d'un sans-faute sur le pas de tir. Landertinger qui n'échoue qu'à une seconde du Norvégien, Soukoup lui termine à 5 secondes. 

Déception pour le peuple Russe, puisque Anton Shipulin est au pied du podium pour un cheveu (0,7 de retard sur la 3ème place). 

Ils étaient annoncés favoris, la pression a été sans doute trop forte pour Martin Fourcade et Emil Svendsen, les deux meilleurs de la Coupe du Monde ont raté le coche une fois au tir, réalisant un 9/10. Le Français qui termine 6ème à 12 secondes de Bjoerndalen forcément déçu de sa performance, loin de ses attentes, mais il reste placé pour la poursuite, Svendsen lui termine 8ème à 29 secondes. Le Norvégien qui est apparu moins tranchant sur les skis qu'à son habitude. 

Quant aux autres tricolores, ils sont tous qualifiés pour la poursuite qui aura lieu lundi. Jean-Guillaume Béatrix finissant 14ème, Simon Fourcade 36ème et Simon Desthieux 46ème. 

1- Ole Einar Bjoerndalen (Norvège) en 24:33.5  
2- Dominik Landertinger (Autriche) +  1.3  
3- Jaroslav Soukoup (Rép.Tchèque) + 5.7  
4- Anton Shipulin (Russie) + 6.4  
5- Jean-Philippe Le Guellec (Canada)  + 9.7  
6- Martin Fourcade (France) + 12.4   
7- Simon Eder (Autriche) + 13.7  
8-Ondrej Moravec (Rép.Tchèque) + 14.6  
9- Emil Hegle Svendsen (Norvège) + 29.3   
10- Jakov Fak (Slovénie) + 33.0