Biathlon : Bescond a cru à l'exploit

La biathlète Française Anaïs Bescond est longtemps resté sur le podium avant d'échouer à la cinquième place. La Slovaque Anastasia Kuzmina, auteure d'un sans fautes et impressionnante sur les skis s'impose finalement et se met en très bonne position pour la poursuite.

Biathlon : Bescond a cru à l'exploit
©Reuters

Pendant de longues minutes, elle a fait espérer à toute une délégation la première médaille de ces JO.  Anaïs Bescond est longtemps restée sur le podium, espérant une médaille, pour sa première participation aux Jeux Olympiques. Une erreur sur son premier tir puis un sans faute ont conditionné ce qui a failli être un exploit. Un temps canon sur les skis (meilleur temps lors du dernier tour) lui a permis d'y croire. Puis la magie de l'olympisme a opérée. Un instant. Jusqu'à ce qu'Anastasia Kuzmina prenne la tête, avec presque trente secondes d'avance. Celle-ci, auteure d'un sans faute a réussie à conserver son titre acquis en 2010 grâce notamment à un superbe temps sur les skis. La Russe Olga Vilukhina, l'Ukrainienne Vita Semerenko et l'Italienne Karin Oberhofer ont finalement ramenées Bescond à la réalité, soit une cinquième place, ce qui reste une performance considérable.

Tout est ouvert pour la poursuite

Mais mieux que ça, une médaille en poursuite est largement envisageable. En effet, la Normande partira dans un groupe de huit athlètes se tenant en sept secondes qui comprendra des grands noms comme Tora Berger (10ème), Evi Sachenbacher-Stehle (11ème), Elisa Gasparin (8ème) et Darya Domracheva (9ème). Un sans-faute au premier tour conditionnera la suite du parcours. Et quand on sait qu'une erreur entraîne un tour de pénalité, équivalent à 20-25 secondes d'effort, le titre est même envisageable. Signalons rapidement la bonne performance de Marie Dorin, qui a signé une belle vingtième place, un sans faute à la clé pour sa première course de l'hiver. Prestation encourageante également pour Anaïs Chevalier, 47ème avec une erreur au tir debout. Contreperformance par contre pour Marie-Laure Brunet, 56ème seulement. Cette dernière, qualifiée pour la poursuite ne sait pas encore si elle s'y alignera.

 
Place Athlète Nationalité Pénalités Temps
1 Anastasiya Kuzmina Slovaquie 0 21'06"8
2 Olga Vilukhina Russie 0 +19"9
3 Vita Semerenko Ukraine 0 +21"7
4 Karin Oberhofer Italie 0 +27"9
5 Anais Bescond France 1 +29"9
6 Dorothea Wierer Italie 0 +30"6
7 Weronika Nowakowska-Ziemniak Pologne 1 +30"8
8 Elisa Gasparin Suisse 0 +31"4
9 Darya Domracheva Bélarus 1 +31"8
10 Tora Berger Norvège 1 +33"8
11 Evi Sachenbacher-Stehle Allemagne 1 +34"0
12 Valj Semerenko Ukraine 1 +38"1
13 Selina Gasparin Suisse 1 +39"7
14 Susan Dunklee Etats-Unis 1 +41"5
15 Teja Gregorin Slovénie 1 +42"1
16 Veronika Vitkova R. Tchèque 0 +44"0
17 Nadezhda Skardino Bélarus 0 +44"1
18 Tiril Eckhoff Norvège 1 +44"6
19 Yana Romanova Russie 0 +46"6
20 Marie Dorin Habert France 0 +48"2
21 Monika Hojnisz Pologne 0 +48"3
22 Andrea Henkel Allemagne 1 +54"7
23 Eva Tofalvi Roumanie 1 +54"7
24 Ann Kristin Aafedt Flatland Norvège 1 +1'03"8
25 Rosanna Crawford Canada 1 +1'04"0
26 Olena Pidhrushna Ukraine 1 +1'06"0
27 Lisa Theresa Hauser Autriche 0 +1'08"8
28 Olga Zaitseva Russie 1 +1'09"8
29 Gabriela Soukalova R. Tchèque 3 +1'10"7
30 Kaisa Makarainen Finlande 2 +1'11"6