NBA Week 20 : La conférence Ouest au fuseau horaire Dame Time
Ce fameux poignet qui ne tremble jamais dans le money-time (Source Image : hypebeast.com)

NBA Week 20 : La conférence Ouest au fuseau horaire Dame Time

Chaque semaine, Vavel vous proposera de revenir sur la semaine NBA passée. Du match aux joueurs de la semaine en passant par la suggestion pour la semaine suivante, analyse de l'actualité NBA avec du sérieux et un poil d'humour. Au programme, un Damian Lillard qui règle les montres de tout le monde, un monosourcil tout beau tout epilé et des Spurs plongés dans le doute en l'absence de leurs deux meilleurs joueurs.

Lilian_Bordron
Lilian Bordron

Après quelques semaines d'absences dûes à quelques blessures au sein du roster Vavel, votre NBA Week est enfin de retour. Dans le dernier push pour la course aux playoffs, nous allons tenter de ne pas craquer dans la dernière ligne droite afin de vous tenir au courant hebdomadairement sur l'actualité de la NBA. Alors pour votre plus grand plaisir (ou non), voici la NBA Week 20, en vous adressant nos excuses pour les épisodes 17,18 et 19 !

Joueur de la semaine à l'Est : DeMar DeRozan

Le Canada est à l’honneur cette semaine avec le franchise-player des Raptors. Dans la course à la 1re place au sein de la conférence Est, DeRozan a certes envoyé des stats somme toute habituelle pour lui à base de 20.8 points, 3 rebonds, 5.8 passes et 1.8 interceptions. Il a surtout permis à Toronto d’empocher 3 victoires en autant de rencontres. Mais un aspect évoqué par le principal intéressé a rendu ses performances encore plus significatives et fortes. En effet, DeRozan s'est récemment confié sur un maux qui l'habite en postant ceci sur Twitter

" Cette dépression prend le dessus sur moi " (Source : Twitter DeMar DeRozan)

Lors du All-Star Weekend, le numéro 10 des Raptors est revenu sur ce mal-être qui le hâte depuis quelques moins maintenant :

"Cela fait partie des ces choses où, peu importe à quel point on peut paraître indestructible, nous ne sommes tous que des humains. Nous avons tous des sentiments… de toutes sortes. Parfois… Cela prend le dessus sur vous, à des moments où le temps, où tout se trouve au-dessus de vous" (Source : Toronto Star)

On a souvent tendance à croire que les sportifs professionnels sont des robots qui vivent, mangent et dorment basket-ball. Cette histoire nous rappele que les joueurs NBA sont aussi des humains et que par moment, malgré l'argent et la célébrité, ces adultes ou parfois ces gamins, peuvent se sentir perdus et déprimés. Un message fort et simple qui a ému l'ensemble de la communauté NBA. Force à toi DeMar !

Joueur de la semaine à l'Ouest : Anthony Davis

C’est le grand retour du Monosourcil dans cette catégorie de la semaine. Depuis la blessure de DeMarcus Cousins pour le reste de la saison, Anthony Davis a step-up et a l’air bien décidé à emmener ses Pelicans en playoffs, enchaînant les mixtapes soir après soir depuis bientôt 3 semaines. Avec ses quelques 34 points, une cueillette d'environ 15.3 rebonds et une moyenne de contres avoisinant les 3 cakes par match (2.7), Davis a traumatisé toutes les victimes ou presque qui se présentaient à lui. Tyson Chandler et Dragan Bender pourront vous en parler (53 points, 18 rebonds et 5 blocks face à des Cactus qui manquaient clairement de piquants, lol) en ayant pu admirer le massacre d'AD aux premières loges. Si on pensait que ces performances invraisemblables ne duraient qu'un temps, Davis semble bien décider à les prolonger jusqu'en avril, bien qu'orphelin de son ami et coéquipier DeMarcus Cousins.

L'équipe au top : Portland Trail Blazers

Tout porte à croire que ces deux rubriques ont été inversé. Que neni, les Blazers sont bien au top cette semaine, contrairement aux Spurs dont on s'occupera plus tard. Emmenés par un Damian Lillard de folie, Portland est actuellement sur le podium de l'Ouest, une hérésie quand on mate quelques instants la féroce concurrence de la conférence Ouest. Pour autant, cette 3e place n'est pas usurpé. Des victoires face aux Timberwolves et au Thunder, certes privés de joueurs importants (Butler pour les Loups et Melo pour OKC) ainsi que des pièges évités face aux équipes qui takent. Les hommes de Terry Stotts sont invaincus depuis le All-Star Break et devraient continuer ainsi avec un Damian Lillard tout simplement hors norme depuis la reprise et dont on devrait parler lors la prochaine NBA Week..

L'équipe pas au top : San Antonio Spurs

Cette folle ascension a pour conséquence la chute de San Antonio au classement. Longtemps 3e derrière le duo Warriors/Rockets, les Spurs se retrouvent à l'heure d'aujourd'hui au 6e rang. L'absence prolongée de Kawhi et la récente défection de LaMarcus Aldridge ont désormais un impact comptable, contrairement aux semaines précédentes. Si Greg Popovych a longuement su faire face à ces soucis d'effectifs grâce à l'indémodable Spurs basketball, les leaders de l'équipe manquent aujourd'hui au roster et les jeunes peinent à confirmer les promesses entrevues en eux. Cependant, les Texans ont vu revenir LMA depuis 2 matchs et l'énième retour de Kawhi Leonard en attendu pour la fin mars. Ce ne sera pas de trop si les Spurs veulent conserver leur spot pour la post-season.

Suggestion Week 21 : Minnesota Timberwolves - Golden State Warriors

Un tel match à 21h un dimanche soir, c'est oui tous les jours et ça se passe chez nos amis de BeinSport.

Voici c'est tout pour cette semaine, à la prochaine les amis !

VAVEL Logo