Coupe du Monde 2014 : les Bleus manquent leur entrée

Pour son entrée en lice dans la compétition les Bleus étaient opposés au Brésil de Splitter, champion NBA 2014 avec les Spurs, très fort à l'intérieur. Après un premier quart-temps réussi, la France a laissé le Brésil revenir avant de le laisser passer devant et de ne plus pourvoir revenir au score. Prochain rendez-vous demain, dimanche, à 15h30 face à la Serbie.

Coupe du Monde 2014 : les Bleus manquent leur entrée
© Droits réservés
France
63 65
Brésil
France : Heurtel, Batum, Diaw, Diot, Lauvergne, Kahudi, Jackson, Fournier, Pietrus, Gobert, Tillie, Gélabale.
Brésil : Machado, Netto, Hettsheimer, Taylor, Garcia, Huertas, Barbosa, Varejao, Giovannoni, Hilario, Vieira, Splitter.
SCORE: 18-11, 8-17, 15-18, 22-19.
ARBITRE: Christos Christodoulou (GRE), Anthony Jordan (USA), Vaughan Mayberry (AUS).
ÈVÉNEMENTS: Première journée de la phase de poules de la Coupe du Monde 2014 de basket-ball. Palacio Municipal de Deportes, Grenade.

Une première période difficile malgré une bonne entame

  • Le cinq majeur aligné par Vincent Collet : Heurtel, Gélabale, Diaw, Lauvergne, Batum. 
  • Les Bleus, par trois shoots à 2 points réussis par GélabaleDiaw puis Lauvergne prennent de suite l'avantage. La suite de ce premier acte continue sur la même lancée avec le premier shoot primé de la compétition pour Batum. Après un temps mort brésilien à 12-3, les Sud-Américains prennent du poil de la bête et reviennent à 14-7 sous l'impulsion de Garcia et Vieira. Les 2, 3 dernières minutes sont plus équilibrées et se termine à 18-11 pour les champions d'Europe en titre sur un dunk de Rudy Gobert (Utah Jazz) à 40" du buzzer. 
  • Le second quart-temps contraste avec le premier pour les Français. Des shoots manqués, de nombreuses pertes de balles ainsi qu'un défense non-efficace à tous les moments ne font pas bons ménage avec une partie maîtrisée. Les 10 premières minutes étaient réjuissantes, les 10 suivantes ne l'ont donc pas étaient avec seulement 8 points inscrits par les Bleus contre 17 pour la Seleção. A la pause, le Brésil mène de deux points : 26-28 grâce à 6 rebonds offensifs et 14 défensifs. La France, elle, pointe à 14 rebonds au total dont seulement 2 offensifs. La réussite à 3 points n'est pas là pour l'équipe de France qui n'en a rentré que 2 sur 9 avec Heurtel et Batum qui est le meilleur marqueur français à mi-rencontre avec 3 shoots réussis pour 7 points inscrits. 

Une fin de matche rageante

  • Le cinq majeur aligné par Vincent Collet : Heurtel, Gélabale, Diaw, Lauvergne, Batum. 
  • Le troisième quart-temps ne fait que confirmé les faiblesses du jeu français. Les déchets, comme les pertes de balles, 3 dans les 3 premières minutes du troisième acte, perdurent. La France et à -5 (41-46) à 10 minutes de la fin de la rencontre car les intérieurs brésiliens, points forts de la formation d'Amérique latine, Varejao et Splitter font de gros dégâts. Cependant, vu le niveau de jeu de l'équipe de France, l'écart n'est pas si immense que cela car les Auriverde commettent des fautes qui laissent les Bleus espérer alors que Boris Diaw et Nicolas Batum surnagent.
  • Le quatrième et dernier quart-temps a démarré comme les deux précédents avec une nette domination brésilienne. A 7'50" de la fin de la rencontre, le Brésil n'est pas passé loin d'avoir 10 points d'avance mais Barbosa manque son shoot à trois points. C'est à partir de ce moment là que les joueurs français entament leur remontée : 46-51 à 6'45", 49-54 à 5'04" sur un tir primé de Gélabale, 56-60 à 1'37". La toute fin de la rencontre est un échange d'envoient sur la ligne de lancer francs et à se petit jeu les Brésiliens conservent une petite marge de 2 points suffisante pour remporter le match, 63-65 au final. Boris Diaw, après le match a parlé d'''un match à peu près complet mais pas assez'' et que ''ce soir ça n'a pas été assez parfait''