Coupe du Monde 2014 : l'Espagne domine, sans peines, le Sénégal et rejoint les Bleus en quart

La Coupe du Monde de basketball 2014 se déroule du 30 août au 14 septembre en Espagne. Tous les jours VAVEL France vous propose de revenir sur les rencontres de la journée écoulée et plus particulièrement, après les poules, sur chaque match à élimination directe. On met le cap sur le huitième de finale remporté 89-56 par l'Espagne des frères Gasol sur le Sénégal, surprise de ce Mondial.

Coupe du Monde 2014 : l'Espagne domine, sans peines, le Sénégal et rejoint les Bleus en quart
© Montage VAVEL France - Droits réservés
Espagne
89 56
Sénégal
Espagne: P. Gasol, Fernandez, Rodriguez, Navarro, Calderon, Reyes, Claver, Rubio, Llull, M. Gasol, Ibaka, Abrines.
Sénégal: Niang. Dalmeida, Thomas, Ndoye, Diop, Thiam, Faye, Ndour, Ndiaye, Dieng, Badji.
SCORE: 23-17, 18-11, 21-15, 27-13.
ARBITRE: Sreten Radovic (CRO), Matej Boltauzer (SLO), Robert Lottermoser (ALL).
ÈVÉNEMENTS: Coupe du Monde de basket-ball 2014. Huitième de finale. Madrid

L'épisode 6, et oui déjà, de la mission Coupe du Monde pour les basketteurs espagnols s'est déroulée à merveille contre le Sénégal en huitième de finale devant une salle madrilène pleine à craqué et prête à s'embraser à chaque action litigieuse ou belle action. Les Sénégalais, tombeurs de la Croatie et de Porto Rico en phase de poules, étaient trop courts.

La facilité espagnole

  • Dans le premier quart-temps, les Sénégalais résistent vraiment très biens mais sont tout de même menés de 6 points (23-16) lorsque le terme de celui-ci arrive. Pau Gasol a déjà inscrit 13 points avec un énorme 6/7 aux tirs, soit plus de la moitié de ceux de la Roja alors que son frère, Marc, a capté 4 rebonds. A noter un énorme alley oop de Pau Gasol sur une divine passe de Ricky Rubio après seulement 2’35’’ de jeu, de quoi enflammer les nombreux supporters venus dans la salle madrilène. Le deuxième quart-temps est de même facture et le score est de 41-28 à la fin de celui, au moment de rentrer aux vestiaires donc. La réussite aux tirs des espagnols (15/16 à deux points) est le facteur principal qui explique cet écart tant les Sénégalais, à 11/32, défendent bien. Mais en seconde période, la Roja va accélérer et surtout améliorer son shoot primé, le passant de 1/11 en première péride à 7/23 lors du second acte. Autre facteur qui peu expliquer l'écart important entre les deux nations, mis à part la différence de niveau au niveau des individualités, c'est le performance, très en demie-teinte, de la star NBA sénégalaise Gorgui Dieng (6 pts, 1/9 aux tirs, 7 rebonds, 2 passes) qui était pourtant le moteur de son équipe lors de la phase de groupe. C'est clairement la déception de la rencontre. A noter l'énorme performance, qui s'est confirmée en seconde période, des frères Gasol : Pau est à 17 points mais 8/10 aux tirs avec un énorme 8/8 à 2 points, 5 rebonds, 1 passe alors que Marc pointe à 9 points avec un stratosphérique 4/4 aux tirs tout en sachant que c'est 3/3 à 2 points et 1/1 à 3 points, 6 reobonds et 4 passes. Tout cela a permi à l'écart de se développer pour atteindre 33 points au buzzer final : 89-56. L'Espagne rejoint la France en quart de finale pour une revanche de revanche de la dernière demie de l'Eurobasket. On a tous hâte d'y être.